La Gourmandise et la faim - Histoire et symbolique de l'aliment (1730-1830)
EAN13
9782253156437
ISBN
978-2-253-15643-7
Éditeur
Le Livre de Poche
Date de publication
Collection
Références (33529)
Nombre de pages
456
Dimensions
18 x 11 x 2 cm
Poids
238 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Gourmandise et la faim - Histoire et symbolique de l'aliment (1730-1830)

De

Le Livre de Poche

Références

8.10

Autre version disponible

C’est dans les livres de cuisine, dans l’Encyclopédie et dans les périodiques, que l’on voit la gastronomie se constituer, au cours du XVIIIe siècle, comme un fleuron de notre culture nationale. Sur cette question de l’aliment, de grandes œuvres littéraires - Rousseau, Diderot, Mercier, Chateaubriand - ouvrent des perspectives inédites. Mais la gourmandise à travers laquelle s’exprime un bonheur propre au siècle des Lumières, ne saurait faire oublier la question chronique de la « disette » et de la faim qui devient lancinante durant la Révolution, avant le retour tonitruant des plaisirs de la table. S’ouvre alors le règne des « gastrolâtres » qui voit la consécration de Grimod de La Reynière comme premier gastronome et du « dieu Carême » comme cuisinier artiste.

S'identifier pour envoyer des commentaires.