Istanbul au siècle de Soliman le Magnifique
EAN13
9782012351363
ISBN
978-2-01-235136-3
Éditeur
Hachette Littératures
Date de publication
Collection
La vie quotidienne
Nombre de pages
348
Dimensions
20 x 13 x 2 cm
Poids
433 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Istanbul au siècle de Soliman le Magnifique

De

Hachette Littératures

Indisponible

Istanbul au siècle de Soliman le Magnifique Au XVIe siècle, à l'apogée de l'Empire ottoman, Soliman le Magnifique entend faire de sa capitale Istanbul l'image de sa puissance, la première des villes du Vieux Monde, la manifestation du triomphe de l'Islam sur la Chrétienté. Le sultan y attire une population très diversifiée, favorise l'activité économique de la cité et fait édifier les mosquées les plus splendides du monde ottoman. Turcs, Grecs, Arméniens, Juifs et autres cohabitent ici sans heurt grâce à l'autorité gouvernementale qui sait imposer à tous le respect des personnes et des lois. Les corporations assurent aux habitants la sécurité matérielle, tandis que les communautés religieuses leur permettent de sauvegarder leur foi, leurs traditions, parfois leurs privilèges. Mais cette structure se trouve, au siècle suivant, dans l'incapacité d'évoluer : l'incurie des dirigeants autorise l'emprise grandissante des étrangers, d'abord sur la vie économique, puis sur la vie politique. Istanbul n'en demeure pas moins la ville fascinante que les voyageurs occidentaux ont célébrée à l'envi et comparée, à son avantage, aux grandes cités de l'Europe. Robert Mantran Robert Mantran, membre de l'Institut, professeur émérite à l'Université de Provence (Aix-Marseille I), est l'un des meilleurs historiens de l'Empire ottoman. On lui doit, entre autres ouvrages, Istanbul dans la seconde moitié du XVIIe siècle (Maisonneuve, 1962), l'Histoire de la Turquie (P.U.F.,1988), l'Expansion musulmane VIIe,-XIe siècles (PUF., 1988). Il a dirigé la publication de l'Histoire de l'Empire ottoman (Fayard, 1989).

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Robert Mantran