La médecine nazie contre l’humanité, Expérimentations médicales au camp de concentration de Natzweiller-Struthof
Format
Broché
EAN13
9791021057937
ISBN
979-10-210-5793-7
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Collection
HISTOIRE
Nombre de pages
96
Dimensions
22 x 16 x 1 cm
Poids
226 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La médecine nazie contre l’humanité

Expérimentations médicales au camp de concentration de Natzweiller-Struthof

Tallandier

Histoire

13.90
Un an après l’invasion de la France par la Wehrmacht, le camp de concentration de Natzweiler, en Alsace annexée, est ouvert en mai 1941 sur ordre du Reichsführer-SS Heinrich Himmler. En marge de travaux forcés au service du Reich, des médecins de la Reichsuniversität de Strasbourg y conduisent des expériences sur les détenus. Comme dans d’autres camps, les expérimentations médicales nazies ont des objectifs multiples : purifier et préserver la « race » aryenne, tester de nouveaux produits – vaccins, antibiotiques, antidotes aux gaz de combat – en exposant sciemment les détenus à une issue fatale.
Au KL Natzweiler, les tests à l’ypérite, au phosgène et de vaccins contre le typhus font plusieurs centaines de victimes. Le professeur d’anatomie August Hirt fait assassiner 86 personnes juives par gazage dans une chambre construite à des fins expérimentales. Les restes humains sont conservés dans les caves de l’université… où ils sont découverts par les services de recherche sur les crimes de guerre en décembre 1944.
Cet ouvrage est le fruit d’années de recherches franco-allemandes sur la Reichsuniversität. Après de nombreuses décennies de non-dits, de vérités étouffées et d’enfouissement de faits que l’on ne voulait pas voir, les stigmates laissés par le nazisme en Alsace annexée deviennent toujours plus évidents.
S'identifier pour envoyer des commentaires.