"Là où les chiens aboient par la queue" Prix Stanislas du premier roman 2018.
Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie - Papeterie Charlemagne Toulon

Dans la famille Ezechiel, c’est Antoine, une vieille tante baroque et indomptable, avec son « nom de savane », choisi pour embrouiller les mauvais esprits, ses croyances baroques et son sens de l’indépendance, qui déroule l’histoire de leur famille. Sa mémoire est comme une mine d’or. En jaillissent mille souvenirs-pépites que la nièce, une jeune femme née en banlieue parisienne et tiraillée par son identité métisse, recueille avidement.

Au fil des conversations, Antoine raconte l’enfance dans la campagne profonde entre un père un peu brigand et une mère à la peau claire prématurément disparue, les splendeurs et les taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce dans la mer des Caraïbes, les traditions et les croyances, l’irruption de la modernité, les rapports hommes-femmes, les clivages d’une société très hiérarchisée… et fait revivre pour sa nièce l’histoire familiale qui épouse celle de la Guadeloupe depuis la fin des années 40. Intensément romanesque, porté par une langue vive où affleure une pointe de créole, par des personnages inoubliables et une langue bluffante d’inventivité,

Là où les chiens aboient par la queue restitue toutes les nuances de la culture guadeloupéenne, ses richesses et ses blessures secrètes.

Je m'inscris à l'apéritif littéraire
Je préviens un ami
Je réserve le livre