Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie - Papeterie Charlemagne Frèjus

La rupture, c'est celle, tristement célèbre, du barrage de Malpasset au-dessus de Fréjus en 1959 : des centaines de morts et de blessés, et d'énormes dégâts. C'est aussi celle de François, qui quitte quelques années plus tôt la ville noire et son enfance silencieuse marquée par la disparition de son père, pour la vallée rose des pêchers, découvrant avec émerveillement la nature méridionale, la mer à Fréjus, les conversations politiques au café. Embauché sur le chantier de Malpasset, il tombe amoureux de Louise, la fille d'un producteur de pêches, lui promet de l'épouser. « Pas une fille pour toi », lui dit-on alors que la jeune femme ne donne plus de nouvelles. Envoyé en Algérie, c'est à son retour, trois ans plus tard, que cède le barrage en lâchant une vague de soixante mètres de haut, qui s'engouffre dans la vallée, détruisant et emportant tout dans un bruit monstrueux, jusqu'à Fréjus envahie par la boue.
Dans ce court roman, de son écriture envoûtante et ciselée, Maryline Desbiolles retrace avec une grande justesse la violence du drame à hauteur d'un personnage au mystère émouvant.

Née à Ugine en 1959, Maryline Desbiolles est l'auteur d'une trentaine de romans, parmi lesquels Anchise (Le Seuil, prix Femina 1999), Primo (Seuil, 2005), C'est pourtant pas la guerre (Seuil, 2007), Une femme drôle (l'Olivier, 2010), Dans la route (Seuil, 2012), Lampedusa (L'École des loisirs, 2012), Ceux qui reviennent (Seuil, 2014), Le Beau Temps (Seuil, 2015).