Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie - Papeterie Charlemagne Toulon

En étudiant pendant deux ans les romans, les poésie, les essais, la correspondance de David Herbert Lawrence qui composa avec les tabous de l'Angleterre puritaine, de la sexualité féminine aux préjugés sociaux, Catherine Millet auteure de "La Vie sexuelle" de Catherine M. (considéré par E. White comme " le livre le plus explicite à propos du sexe jamais écrit par une femme ") a découvert " l'un des plus vastes inventaires des figures féminines et l'un des plus scrupuleux observatoires des comportements féminins de l'histoire de la littérature". Explorant son goût des "vastes espaces, sa vision de la sexualité, Catherine Millet évoque " l'acuité extraordinaire" avec laquelle D. H. Lawrence décrit " les difficultés des femmes à la recherche d'une place nouvelle ".