La Vendée-Vengé, le génocide franco-français
EAN13
9782262025649
ISBN
978-2-262-02564-9
Éditeur
Perrin
Date de publication
Nombre de pages
351
Dimensions
2 x 1 x 0 cm
Poids
554 g
Code dewey
944.042
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Vendée-Vengé

le génocide franco-français

De

Préface de

Perrin

23.50

On a voulu oublier la Vendée. Comme les camisards ou les cathares. Mais on n’efface pas les lieux trahis de la mémoire de la France. A l’été 1790 se déclenche une réaction religieuse presque unanime contre la prétention des autorités révolutionnaires de réglementer le culte. Elle est suivie, trois ans plus tard, par le refus de la conscription au service d’une armée jugée impie. En réponse à cette insurrection des humbles, la Convention a organisé l’ « extermination » des Vendéens, à commencer par les femmes, ces « sillons reproducteurs », et les enfants, de « futurs brigands » et l’« anéantissement de la Vendée » ; 770 communes deviennent hors-la-loi et, comme tels, condamnés à la « vindicte nationale » ; le nom même de Vendée cède la place au département « Vengé ». Les moyens sont éloquents : camps, fours crématoires, sabrades. Les bilans, tant humains que matériels, sont impressionnants. A sa sortie, voilà vingt ans, ce livre avait choqué par la crudité que révélaient les archives. Aujourd’hui que les recherches ont confirmé les travaux pionniers de Reynald Secher, force est de reconnaître l’importance de cette contribution à l’histoire de la Révolution.
Reynald Secher est docteur en histoire.

S'identifier pour envoyer des commentaires.