La matière noire : substance exotique ou effet relativiste ?
Éditeur
Editions DésIris
Date de publication
Nombre de pages
144
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La matière noire : substance exotique ou effet relativiste ?

Editions DésIris

AideEAN13 : 9782364031371
  • Fichier PDF, avec DRM Adobe
    Impression

    Impossible

    Partage

    6 appareils

    Copier/Coller

    Impossible

    Lecture audio

    Impossible

8.99

Autre version disponible

Au moment où le LHC redémarre à Genève, pour une ultime (et coûteuse) tentative de découvrir enfin le secret de la matière noire, il serait temps de vérifier les fusibles ! Une anomalie ne peut se manifester que dans le cadre d'une certaine théorie. Dans celui de la dynamique newtonienne, Zwicky émit en 1933 l'hypothèse d'une grande quantité de matière invisible dans les amas de galaxies. Au fur et à mesure que la théorie du big bang engrangeait les succès, cette matière mystérieuse est devenue indispensable pour obtenir un Univers aussi plat que les observations par satellites l'indiquent. Au point que 95% de l'Univers nous seraient inconnus ! En présence d'une anomalie, trois attitudes sont possibles : la négation, l'invention ou la réflexion. Pour ce qui concerne la matière noire, rares sont les physiciens négationnistes, presque tous proposent l'existence d'une substance exotique... qui se dérobe malicieusement à leurs détecteurs depuis plus de cinquante ans. Mais la matière noire n'est-elle pas tout simplement une manifestation à l'échelle galactique de l'horizon d'accélération, prévu par la théorie de la relativité ? Ingénieur civil des mines, Jean Perdijon a été chercheur au Centre d'études nucléaires de Grenoble et enseignant à l'École de physique de cette ville. Il est l'auteur de manuels techniques et d'une douzaine d'essais scientifiques, dont Le Quantique : un paradoxe de la relativité ? publié chez le même éditeur.

S'identifier pour envoyer des commentaires.