EAN13
9782908602869
ISBN
978-2-908602-86-9
Éditeur
Empêcheurs de penser en rond
Date de publication
Collection
Collection Les empêcheurs de penser en rond
Dimensions
21 x 13 x 1 cm
Poids
435 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
150.195
Fiches UNIMARC
S'identifier

Freud avant Freud. La préhistoire de la psychanalyse (1886- 1896)

la préhistoire de la psychanalyse

De

Empêcheurs de penser en rond

Collection Les empêcheurs de penser en rond

20.10
Pionnier de l'histoire savante, Ola Andersson eut un curieux destin dans le mouvement freudien. Psychanalyste et membre de l'International Psychoanalytical Association (IPA), professeur à l'université de Stockholm dans le département de pédagogie, enseignant dans plusieurs institutions religieuses, responsable de la traduction suédoise de l'œuvre de Sigmund Freud, il publia, en 1962, la première étude de savante sur la préhistoire de la psychanalyse mais resta un inconnu en Suède dans le milieu psychanalytique dont il faisait partie, alors même que son travail devenait célèbre dans le monde entier. Deux ans plus tard, Andersson rédigea la première grande étude sur le cas Emmy v. N., traité par Freud dans les Études sur l'hystérie. Enfin, entre 1963 et 1967, il échangea une correspondance importante avec Henri Ellenberger. On trouvera tous ces textes réunis pour la première fois dans le présent ouvrage.
A une époque où bon nombre de spécialistes des origines de la psychanalyse sont devenus, notamment aux Etats-Unis et au nom d'un prétendu modèle naturaliste de scientificité, des " destructeurs " de la pensée freudienne et les artisans d'une conception de l'hypnose et de la suggestion aussi sectaire que les dogmes des freudiens orthodoxes, il était de faire connaître au lecteur français le travail d'un des fondateurs de l'histographie savante. Andersson se dégagea du modèle biographique d'Ernest Jones en étudiant la genèse des grands concepts freudiens, la relation de Freud avec Charcot et Bernheim, et la place implicite dans l'œuvre de celui-ci de la pensée de Johann Friedrich Herbart qui milita toute sa vie pour l'application à la psychologie du modèle des sciences naturelles.
S'identifier pour envoyer des commentaires.