Giacometti,
EAN13
9782754102339
ISBN
978-2-7541-0233-9
Éditeur
Hazan
Date de publication
Collection
ESSAIS
Nombre de pages
88
Dimensions
21 x 14 x 0 cm
Poids
172 g
Code dewey
709.2
Fiches UNIMARC
S'identifier

Giacometti

"un pur exercice optique"

De

Hazan

Essais

Indisponible

« Je peins pour comprendre pourquoi je n’arrive pas à faire ressemblant à ma vision. » a dit Giacometti N’est-ce pas formuler, en négatif, la recherche qui donne sens à l’œuvre ? La ressemblance lui a semblé être le seul objectif digne d’être recherché en art, parce qu’aucun autre ne pouvait jeter un pont par dessus la rupture de l’histoire, la cassure de la vie et permettre le retour optique à l’unité paradisiaque. Giacometti date le tournant décisif en 1945 : « Jusqu’à ce moment-là j’avais une vision photographique du monde. Je trouvais que les photos étaient ressemblantes. Et puis, j’ai vu la profondeur. » Ainsi la profondeur abolit cela même qui restait un reflet d’indivision primordiale et, par là, permettait la ressemblance et la communication, à défaut de l’identité et de la communion : les rapports… Ce qui distingue Giacometti de ses contemporains, c’est le singulier métabolisme qui, chez lui, transforme l’angoisse existentielle, le désarroi de la conscience historique, la perte des certitudes métaphysiques en vertige physique. En matérialisant l’inquiétude intellectuelle et psychique, le vertige métamorphose la surface du papier, de la toile et l’espace de la sculpture en fond perdu, en « incommensurables gouffres du vide. » P.S.

S'identifier pour envoyer des commentaires.