Quand les dieux sont en guerre
Éditeur
Empêcheurs de penser en rond
Date de publication
Collection
Les Empêcheurs de penser en rond
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Quand les dieux sont en guerre

Empêcheurs de penser en rond

Les Empêcheurs de penser en rond

AideEAN13 : 9782359251043
  • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
12.99

Malgré leurs ressemblances, voire, même, malgré l'influence qu'ils ont pu
exercer les uns sur les autres, admettons enfin que le dieu des Juifs est
différent du dieu des catholiques, des orthodoxes, des protestants, de celui
des musulmans sunnites, des chiites, des dieux indiens, des multitudes de
bouddhas...Pour Tobie Nathan, ce principe est la condition même d'une
possibilité de paix - fille de la singulière similitude des hommes entre eux,
malgré l'hétérogénéité de leurs dieux.
Les guerres prennent de plus en plus la forme de " guerres de religions ".
Est-ce la faute de croyants qui connaissent mal leur religion ?... qui
ignorent que toutes les divinités ne sont que l'expression d'une même idée de
dieu ? En reprenant le récit biblique, en particulier celui de la Genèse,
Tobie Nathan interroge cette idée qui fait consensus et ne fait que traduire,
d'après lui, la naïveté de ceux qui rêvent de paix.
Mais le dieu des juifs est-il vraiment le même que celui des catholiques ? Ce
dernier est-il le même que celui des orthodoxes, des protestants ou des
musulmans sunnites, chiites ? Sans parler de la galaxie des dieux indiens, des
multitudes de bouddhas... Avons-nous un dieu unique, même s'il est prié
différemment ? Pouvons-nous faire, avec Tobie Nathan, une proposition
radicalement nouvelle : les hommes seraient semblables mais ce sont leurs
dieux qui seraient différents.
Quelles en seraient les conséquences politiques ? Une telle idée serait-elle
plus raisonnable, plus proche des faits et, surtout, plus efficace que les
idées courantes ? C'est en exploitant ce postulat que Tobie Nathan nous invite
à de nouvelles propositions pour fabriquer la paix.

S'identifier pour envoyer des commentaires.