Le Maroc médiéval. Un empire de l'Afrique à l'Espagne. L'album
EAN13
9782754107907
ISBN
978-2-7541-0790-7
Éditeur
Hazan
Date de publication
Collection
Catalogues d'exposition
Nombre de pages
48
Dimensions
28 x 24 x 0 cm
Poids
306 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Maroc médiéval. Un empire de l'Afrique à l'Espagne. L'album

Avec

Autres contributions de , , ,

Hazan

Catalogues d'exposition

Indisponible

- Du XIe au XVe siècle, une succession de dynasties – almoravide, almohade et mérinide – ont unifié un espace politique et civilisationnel centré sur le Maroc, et étendu jusqu’à l’Andalousie. Leurs grandes conquêtes les ont menées du sud du désert du Sahara (frange Nord de la Mauritanie actuelle) au nord de l’Algérie et de la Tunisie actuelles. L’influence de ces empires, unissant pour la première fois les confins de l’Occident islamique, a rayonné jusqu’en Orient.

Cette importante exposition (près de 300 œuvres) organisée par le musée du Louvre et la Fondation nationale des Musées sur le Maroc médiéval, permet d’appréhender cette longue et riche histoire, clef de compréhension du Maroc contemporain et source de sa modernité. L’exposition et l’ouvrage qui l’accompagne incitent à relire cette période d’apogée de l’Occident islamique, tant du point de vue historique qu’artistique. Ils présentent ses plus belles réalisations dans les domaines du décor architectural, du textile, de la calligraphie, etc. et replacent cette puissante entité au centre des réseaux diplomatiques et commerciaux qui furent les siens, des confins subsahariens jusqu’aux cités commerçantes de l’Italie médiévale, des royaumes chrétiens du nord de l’Espagne jusqu’au sultanat mamelouk d’Égypte. Le Maroc médiéval invite à un voyage dans l’espace marocain et andalou : de Fès à Séville en passant par Aghmat, Marrakech, Tinmal, Rabat, Cordoue, etc. à travers des chantiers architecturaux majeurs et les œuvres créées pour ces sites. Chefs-d’œuvre méconnus et récentes découvertes, ou chefs-d’œuvre célèbres et spectaculaires, se croisent au sein de cet ouvrage. Éléments d’architecture (portes, lustres de mosquées), objets utilisés lors de la prière (bassins à ablutions, minbars, corans) ou objets usuels (céramiques, dirhams) conservés dans les musées, mosquées et trésors d’église : tous apportent un nouvel éclairage de cette aire du monde islamique jusqu’à présent essentiellement lue depuis la rive andalouse. Ils permettent aussi grâce aux recherches archéologiques et aux sources écrites de rappeler ce que fût historiquement le Maroc, un créateur d’empire. Coédition avec le musée du Louvre.

S'identifier pour envoyer des commentaires.