Les entrepreneurs du coton, Innovation et développement économique (France du Nord, 1700-1830)
EAN13
9782757407660
ISBN
978-2-7574-0766-0
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
HIST ET CIVILIS
Nombre de pages
372
Dimensions
24 x 16 x 2 cm
Poids
587 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les entrepreneurs du coton

Innovation et développement économique (France du Nord, 1700-1830)

Presses Universitaires du Septentrion

Hist Et Civilis

32.00

Autre version disponible

Le « roi coton » joue sans conteste un rôle majeur lors de la première Révolution industrielle. Et dans le Nord de la France, nombreux ont été ceux qui, un siècle et demi durant, ont entrepris de filer, de tisser ou d'imprimer des toiles. Dans ce territoire frontalier de longue tradition textile, le travail de la fibre se greffe là où régnaient en maîtres la laine et le lin.
Partant d'une analyse fine de l'attente des consommateurs, Mohamed Kasdi montre comment cette activité s'immisce très tôt dans le travail manufacturier, tant à la ville qu'à la campagne. Produits innovants, changements technologiques, prise de risques financiers, conquête des marchés : dans une économie régionale qui, au fil du XVIIIe siècle, s'essouffle progressivement, le coton impulse une dynamique renouvelée.
Quand surviennent les bouleversements révolutionnaires, ni le dérèglement des circuits commerciaux ni les incertitudes du lendemain ne constituent des freins. Au contraire : nombreux sont ceux qui, fort possessionnés ou gens de peu, prennent des initiatives permettant toutes, à des échelles diverses, de moderniser l'appareil productif. L'Empire, quant à lui, confirme ce qui était en gestation tout en passant au tamis de la conjoncture le bon grain et l'ivraie. Dès lors, seuls, ou presque, survivent ceux qui disposent d'assises solides.
Au cours des premières décennies du XIXe siècle, méca­nisation et concentration de la main-d'œuvre achèvent la mue du secteur. De grandes dynasties du négoce régional font alors du coton le fer de lance de leur prospérité, modifiant durablement la carte productive : sortant de l'ombre portée de Lille, Roubaix et Tourcoing prennent leur essor en faisant du coton un produit phare.

S'identifier pour envoyer des commentaires.