La guerre civile est déclarée
EAN13
9782918135760
ISBN
978-2-918135-76-0
Éditeur
Éditions Dialogues
Date de publication
Collection
Littératures
Dimensions
21 x 13 x 2 cm
Poids
316 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La guerre civile est déclarée

De

Éditions Dialogues

Littératures

19.90

Cet homme a peur. Non pas de l’inconnu, mais de ce qu’il connaît trop bien : la tyrannie du lieu de travail, les lâchetés diverses de ses congénères, la ruine programmée de l’humanité. Pourtant, il est bien inséré dans la société. Mais en apparence seulement. Car Arnaud suffoque. Il crève de cette incandescence qui brûle ses forces : la peur. La peur qu’il veut faire basculer dans le camp adverse. Autonome. Grain de sable. Décidé à affronter, seul, les forces, les règles et les rouages de notre société. Ni ses parents, ni sa copine Estelle, ni ses relations ne peuvent soupçonner sa détermination. A Rennes, cadre urbain de ce roman de la rupture, Arnaud, depuis longtemps, travaille à son invisibilité. A son effacement. Aucune aspérité, aucun caractère distinctif. Camouflage maximum. « Je sais déjà que je vais tromper la vigilance des autorités. Elles pourront bien me traquer. Je suis invisible. »
La grenade est armée, la goupille est chaude dans sa main, le décompte est entamé.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Laure-Anne nous présente sa sélection de livres depuis les éditions dialogues, orientée Bretagne : La guerre civile est déclarée de Christophe Paviot, Brest front de mer de Philippe Kerarvran et René Le Bihan, Y'a skiff ! Abécédaire du parler de l'Arsenal de Gérard Cabon et Nono, Dessine-moi la philo de Nono et Les silences de la guerre de Claire Fourier, réalisation : Ronan Loup.

Le terroriste shakespearien

Le Point, n° 2125, du 6 juin 2013

Le héros de Christophe Paviot a quelque chose de L'«Étranger » de nos jours.

Seul, il fait sauter ce monde qui marche à l'envers. Arnaud a grandi dans la chaleur d'une famille bretonne ordinaire. Ses parents lui ont appris à être un bon garçon. Il est devenu manager dans une boîte d'assurances à Rennes. Mais alors, quel besoin a-t-il de prendre le train jusqu'à la ville voisine pour s'acheter des baskets taille 48, trop grandes pour lui ? Le matin, Arnaud le taiseux retourne au boulot, où chacun autour de lui ne vit plus que dans la peur de le perdre. Le week-end, il rejoint sa copine et leurs amis, à la pizzeria. A l'insu dè tous, ce « Zorro », incompris autant que déterminé, revêt son uniforme de délinquant et va faire exploser un lieu public après l'autre dans la région. Des lieux, pas des gens. Sauf bavure. Le nouveau roman du talentueux Christophe Paviot est construit sur la cohabitation mystérieuse, et de plus en plus tendue, entre l'univers « normal », et effrayant pour le personnage, d'une ville de province marchant au pas de son temps et l'univers « fou » d'un jeune terroriste qui a trouvé dans l'action directe et solitaire le seul moyen d'exister, en renvoyant la peur à l'envoyeur. À savoir : Arnaud ne porte pas d'arme. Juste un volume de Shakespeare.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Christophe Paviot