Atlas des bois de Madagascar
Éditeur
Quae
Date de publication
Collection
Guide pratique
Nombre de pages
416
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Atlas des bois de Madagascar

Quae

Guide pratique

AideEAN13 : 9782759218721
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
90.99

Autre version disponible

Que ce soit pour la menuiserie ou l’ébénisterie, les charpentes, les ouvrages
de génie civil ou les emballages, l’utilisation des bois sous différentes
formes s’est développée depuis une trentaine d’années à Madagascar, en
relation avec la reprise de l’exportation du bois brut ou transformé vers les
îles voisines, l’Asie ou l’Europe, mais surtout avec l’essor du secteur de la
construction sur l’île. La filière du bois répond à cette demande, mais par
une offre limitée en diversité puisque seules une cinquantaine d’essences sont
exploitées dans l’île. Quelques espèces utilisées depuis plus d’un siècle,
comme les ébènes et les bois de rose, sont aujourd’hui dans une situation
critique. Aussi, depuis plus de dix ans, la politique forestière malgache met-
elle en place des systèmes de régulation de l’exploitation forestière, avec
des interdictions partielles d’exploitation d’espèces en voie de raréfaction.
Dans ce contexte, en mettant à la disposition de tous les acteurs de la
filière du bois les connaissances sur les essences de la forêt malgache
acquises au cours de longues années de recherche, l’Atlas des bois de
Madagascar doit permettre de réduire la pression actuelle sur un nombre limité
d’essences en favorisant l’exploitation d’autres essences méconnues pouvant
répondre aux mêmes besoins. L’ouvrage décrit 187 essences. Pour chacune
d’entre elles sont présentés des éléments de botanique, une carte de
répartition, la description du bois, ses propriétés physiques et mécaniques,
sa durabilité naturelle, son comportement au séchage, son comportement durant
la transformation et la mise en œuvre et, enfin, ses principales utilisations.
Ce guide s’adresse en priorité aux professionnels de la filière du bois. Mais
il intéressera également tous ceux qui souhaitent mieux connaître le précieux
patrimoine naturel de la Grande Île.

S'identifier pour envoyer des commentaires.