Propriété privée, propriété sociale, propriété de soi, entretiens sur la construction de l'individu moderne
EAN13
9782213609133
ISBN
978-2-213-60913-3
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
ESSAIS
Nombre de pages
216
Dimensions
21 x 13 x 0 cm
Poids
251 g
Code dewey
302.5
Fiches UNIMARC
S'identifier

Propriété privée, propriété sociale, propriété de soi

entretiens sur la construction de l'individu moderne

De ,

Fayard

Essais

18.00

Ces Entretiens s'interrogent sur la nature et les transformations des supports nécessaires pour exister et erre reconnu comme un individu, accéder à la propriété de soi. À défaut de la propriété privée, la propriété sociale a représenté une innovation décisive qui a permis la réhabilitation des non-propriétaires en leur assurant sécurité et reconnaissance à partir de leur travail. De sorte que l'ébranlement de ces protections fait aujourd'hui émerger un profil inédit d'individus : des individus par défaut. Ils ont décroché des régulations de la société salariale qui leur permettaient d'être eux-mêmes au travers de leur participation à des ressources communes, et paraissent à présent condamnés à porter leur individualité comme un fardeau. Au moment où l'individu doté de la volonté d'entreprendre et du goût du risque est tenu pour la valeur ultime des sociétés démocratiques, il est salubre de rappeler qu'il y a individu et individu ; et que l'on ne peut être un individu au sens positif du terme qu'à la condition de disposer de ressources permettant de ne pas être réduit à payer de sa seule personne. Robert Castel est directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales; Claudine Haroche est directeur de recherche au CNRS.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...