Règles de construction parasismique, Règles PS applicables aux bâtiments - PS 92
Éditeur
Editions Eyrolles
Date de publication
Collection
Blanche BTP
Nombre de pages
311
Langue
français
Code dewey
693.852
Fiches UNIMARC
S'identifier

Règles de construction parasismique

Règles PS applicables aux bâtiments - PS 92

Editions Eyrolles

Blanche BTP

AideEAN13 : 9782212417753
  • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
    Partage

    6 appareils

    Lecture audio

    Impossible

42.99

Autre version disponible

Le progrès des connaissances en matière de construction parasismique a fait apparaître que certains des concepts retenus dans les règles PS 69, maintenant dépassées, devaient être revus. Cela a démontré la nécessité de publier de nouvelles règles, de manière à apporter une amélioration sensible à la fiabilité des constructions.

Les règles PS 92 se substituent aux règles PS 69, complétées en 1982 par un addendum tiré des leçons des séismes d'El Asnam (Algérie) de 1980. Depuis cette date, la plupart des membres de la commission de révision des règles PS 69/82, auxquels se sont joints d'autres experts, ont poursuivi leurs travaux pour tenir compte des progrès du génie parasismique et bénéficier des leçons des séismes récents tels que ceux de Mexico (1985), Spitak (Arménie-1988) et Loma (Californie-1989).

Cet ouvrage énonce les règles de conception, de calcul et de vérification des projets de bâtiments soumis à l'agression sismique. Les règles viennent compléter les règles générales relatives aux différents types de construction : en béton armé, en acier, en bois, etc.

Ces règles ont pour objet de proportionner la résistance des ouvrages aux secousses qu'ils sont susceptibles de subir, pour leur conférer un comportement global satisfaisant en vue d'assurer la sécurité des personnes. Elles visent également à limiter les dommages matériels. Elles n'envisagent que le cas des constructions nouvelles.

Ces règles PS 92 apportent une contribution aux travaux du Comité européen de normalisation.

S'identifier pour envoyer des commentaires.