En un jour, expérience d’écriture par échange direct sur contrainte de temps
Éditeur
publie.net
Date de publication
Collection
Point vif
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

En un jour

expérience d’écriture par échange direct sur contrainte de temps

publie.net

Point vif

AideEAN13 : 9782814501225
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier HTML, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
3.49

Ce n’est pas [Marc Pautrel](http://blog.marcpautrel.com/post/2008/04/08
/Publienet-en-bibliotheque) qui me démentira, l’intérêt d’une plate-forme
comme publie.net c’est la souplesse de mise en ligne et de partage. Pour cela
que j’ai mis en avant le mot _coopérative_ : on décide de travailler ensemble,
on accepte, on accueille les recherches, les formes, les visages que prend le
travail de chacun des auteurs.

Pierre Ménard, puisque tel est son pseudonyme sur le web, est un
expérimentateur qui compte, voir les liens ci-dessous, de tout ce qui se
développe sur son site liminaire.fr. Il a été un des premiers présents dans
l’expérience publie.net, via En avant marge.

Les photographes, il y a 2 ans, se lançaient comme cela dans des expériences
de photographie en continu d’une journée, [l’Adam
Project](http://www.adamproject.net/), il s’agit ici d’une expérimentation à
deux voix, en temps réel.

La durée du jour définit la durée de l’échange, le contraint à ses frontières.
Les heures s’inscrivent en regard des phrases échangées, des bifurcations, les
temps de silence s’inscrivent tout pareil.

Alors, lecteur, on a un double rapport au texte : notre position habituelle de
lecteur, associations, visualisations, musique, mais qui se dédouble avec un
auteur fantôme – à cet instant, on aurait écrit quoi, on aurait lancé quoi, on
aurait osé quoi, ou pas.

Et que la réussite d’un tel projet serait justement que, si on n’en connaît
pas le prétexte, difficile de dépasser ce qui, de toute façon, établit la
pertinence de la démarche : que le texte se suffit à lui seul, justement pour
la recherche, ou la pratique, de chacun.

[FB](http://www.tierslivre.net)

**présentation du projet**

Esther Salmona met en place une forme expérimentale d’édition : _enunjour_.
Polymorphe, _enunjour_ se nourrit de collaborations. Le jour se retrouve dans
chaque exemplaire comme contrainte, protocole, limite, à un niveau plus ou
moins évident.

Le texte a été publié la première fois sous la forme d’un livret imprimé sur
calque et agrafé, diffusé à 12 exemplaires.
Lecture enregistrée à la Gare de l’Est, Paris, sur CD audio.
Pochette Canson blanc format 12,8 cm x 12,8 cm.
Impression laser et jet d’encre.

**Présentation des auteurs**

Diplômée de l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles, Esther
Salmona explore les relations entre le son et l’espace à Détroit où elle teste
une notion élargie de projet de paysage autour des pistes de sites en réseau
et de travail collaboratif. Elle prolonge ses recherches au sein du post-
diplôme de recherche en art audio Locus Sonus (Beaux-Arts Aix-en-Provence /
Nice-Villa Arson) où elle dirige sa pratique vers l’écriture. Elle travaille
actuellement avec des artistes sonores, philosophes, écrivains, fait des
lectures et continue d’écrire (elle tient notamment un journal irrégulier
d’écoute de flux sonores en temps réel :
[carpophores.blogspot.com](http://carpophores.blogspot.com)). Une partie de
son travail est disponible sur le site :
[hyphes.blogspot.com](http://hyphes.blogspot.com)

Pierre Ménard est né en 1969 à Ris-Orangis, et vit à Paris. Bibliothécaire, il
anime régulièrement des ateliers d’écriture. Présent au travers
d’interventions en revues, ainsi que sur supports sonores et sur internet.
Derniers livres parus : « Le spectre des armatures », éditions Le Quartanier,
2007, « en avant marge », Publie.net, 2008.

Pierre Ménard anime depuis 2004 Marelle, Zone d’Activités Poétiques
([marelle.cafewiki.org](http://marelle.cafewiki.org)), ainsi que deux podcasts
audios, Marelle Radio : la poésie sur écoute
([radiomarelle.blogspot.com](http://radiomarelle.blogspot.com)) et Page 48 :
Lectures versatiles ([page48.blogspot.com](http://page48.blogspot.com)). Il
tient également au quotidien un bloc-notes poétique sur internet
([blog.liminaire.fr](http://page48.blogspot.com)). L’ensemble de ces travaux
est disponible sur son site : LIMINAIRE
([www.liminaire.fr](http://www.liminaire.fr)).

S'identifier pour envoyer des commentaires.