La mort d'Olivier Bécaille
Éditeur
DesOreillesPourLire
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La mort d'Olivier Bécaille

DesOreillesPourLire

7.00

“C'est un samedi, à six heures du matin que je suis mort après trois jours de maladie. Ma pauvre femme fouillait depuis un instant dans la malle, où elle cherchait du linge. Lorsqu'elle s'est relevée et qu'elle m'a vu rigide, les yeux ouverts, sans un souffle, elle est accourue, croyant à un évanouissement, me touchant les mains, se penchant sur mon visage. Puis la terreur l'a prise; et, affolée elle a bégayé, en éclatant en larmes :
- Mon Dieu ! mon Dieu ! il est mort !”

Interprétation : Gérard Goutel
Illustration : Paul Cézanne
Musique : Erik Satie

S'identifier pour envoyer des commentaires.