Tentatives de pourquoi, 12 tentatives courtes, variations et récit sur l’idée des
Éditeur
publie.net
Date de publication
Collection
Point vif
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Tentatives de pourquoi, 12 tentatives courtes

variations et récit sur l’idée des "tentatives de pourquoi"

publie.net

Point vif

AideEAN13 : 9782814501409
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Fichier HTML, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
3.49

_en savoir plus sur ce narrateur qui essaie de comprendre les différents
événements et sensations qui le font ressembler à un homme
Thibault de Vivies_

Écrit-on pour l’écran comme on écrivait pour le livre, le magazine ou la revue
?

La réponse est contenue dans la question. Mais pour nous tous, cela devient
progressivement le front principal de travail. Non pas le _portage_ de
l’univers du livre à l’univers numérique, mais bien retrouver la fonction et
l’urgence de la littérature, sa prise de distance aussi, sa mise en réflexion,
au coeur même des nouveaux usages, indépendamment du livre, en parallèle de là
où il continue ses chemins.

Raconter des histoires, bâtir fiction, c’est le fondement originel de la
littérature symétrique de sa fonction poétique. Mais le temps du récit, dans
la forme livre, est une séparation d’avec le monde qu’on représente. On a à
charge de le reconstruire, d’en bâtir l’illusion.

Là, dans cette même lucarne où on installe l’écriture, qu’elle soit celle du
vaste écran de bureau, de l’ordinateur portable, de la liseuse Sony ou Kindle,
ou de l’iPhone, le même espace graphique sert à la documentation du monde, à
l’information. On peut y glisser à tout instant, passer à travers du texte
pour rejoindre les images les plus surprenantes ou les plus quotidiennes.

Alors, oui, l’enjeu devient progressivement : quelle langue installer ici, qui
y résonne, y fasse sens, et abîme ?

Le texte de Thibault de Vivies, Tentative de pourquoi j’ai toujours si mal à
la tête est symptomatique de cette recherche commune, il est un de ceux qui
sont téléchargés les plus régulièrement sur le site.

C’est aussi qu’il s’articule avec la recherche de Thibault sur Internet, avec
la mise en ligne sur son site des [Tentatives de pourquoi, le site](http://www
.tentatives-lesite.net/), qui n’est plus le blog de [l’auteur](http://www
.tentatives-lesite.net/presentationauteur.php), mais est devenu _tentative_
fictionnelle en tant que tel...

Dans ce long texte, très construit, mis en ligne au tout début de publie.net,
la langue part de multiples lieux sources pour converger vers la même
interrogation placée en avant, au point de jonction de l’auteur et du lecteur,
via l’écran.

Ici, on prend le même concept de variations, mais on l’applique à rebours : de
quels points de mon expérience personnelle je peux faire surgir ces
interrogations, qui deviendront une des nouvelles _tentatives de pourquoi_ ?

En voilà alors le sommaire :
TENTATIVE DE POURQUOI EST-CE QU’ON M’APPELLE AU LOIN
TENTATIVE DE POURQUOI OUI FAUT QU’ON M’EXPLIQUE LE COMMENT C’EST ENTRE DANS
MON CORPS
TENTATIVE DE POURQUOI J’AI UNE ANTENNE QUI M’EST POUSSEE AU CUL EN DEBUT DE
NUIT
TENTATIVE DE POURQUOI J’AI ENCORE LA FATIGUE A LA TETE A NE PLUS POUVOIR TENIR
DEBOUT
TENTATIVE DE POURQUOI J’AI LA NECESSITE DE DIRE OUI BIEN SUR J’AI L’ENVIE DE
REVENIR VERS TOI
TENTATIVE DE POURQUOI JE ME REVEILLE AVEC LA SUEUR EN GROSSES GOUTTES
TENTATIVE DE POURQUOI JE REGARDE PAR LA FENETRE LE COUPLE ATTABLE ELLE ET LUI
A SE DIRE LES CHOSES DE L’AMOUR
TENTATIVE DE POURQUOI ME RESTE-T-IL SI PEU A PRESENT A RECEVOIR DE LA CREATURE
RENCONTREE SUR LES HAUTEURS DE LA CITE
TENTATIVE DE POURQUOI FAUT-IL QUE TU T’ADRESSES A MOI CE JOUR 24
TENTATIVE DE POURQUOI J’AI DU SANG SUR LES MAINS
TENTATIVE DE POURQUOI CE PETIT HOMME AU MANTEAU CLAIR CHANGE DE TROTTOIR DES
QU’IL SENT QU’IL EST INDESIRABLE EN CETTE CONTREE
TENTATIVE DE POURQUOI CE JOUR UN HOMME DANS LA MAISON D’EN FACE RALLONGE LA
CORDE EN MONTANT SUR LA CHAISE

[FB](http://www.tierslivre.net)

S'identifier pour envoyer des commentaires.