Un très honnête bandit
1 autre image
EAN13
9782709670043
ISBN
978-2-7096-7004-3
Éditeur
JC Lattès
Date de publication
Collection
Littérature française (1)
Nombre de pages
448
Dimensions
20,5 x 13 x 3 cm
Poids
420 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
21.90

Autre version disponible

Le 11 octobre 1882, Jean-François Rocchini, un cultivateur  de la région de Porto-Vecchio est assassiné parce qu’il est  Le 11 octobre 1882, Jean-François Rocchini, un cultivateur  de la région de Porto-Vecchio est assassiné parce qu’il est  soupçonné d’avoir tué le chien de ses voisins. Xavier, son fils,  le venge un an plus tard. Parti au maquis, égaré sur des chemins  inconnus, il commet de nouveaux crimes et gagne le surnom  d’Animali, la « Bête ». Arrêté, il est condamné à mort. Il a 24 ans.

Dans ce roman tiré d’un fait divers oublié qui passionna  l’opinion internationale de l’époque, Antoine Albertini raconte  une île infestée de banditi, leur monde et leurs lois, et met en  lumière les mécanismes de la violence dans la fabrication de  l’image de la Corse. Un jeune bandit, un bourreau terrifié par  le sang des condamnés, un gendarme destructeur des bandits  et bègue, un coutelier magnifique, une jeune femme courageuse  : tous ses personnages disent un siècle et une île, ils sont  superbes et inoubliables.

« Tout y est dans ce western insulaire, chaque buisson, chaque bête, chaque auberge, chaque nuit sur la montagne. Vraiment, suivez le guide. » Livres Hebdo

« L’auteur bastiais signe là, sans contexte, son meilleur roman. Le plus abouti, le plus engagé également » Corse Matin

« Un roman parfaitement mené » Sud Ouest

«  Aussi Un très honnête bandit  n'est-il donc pas seulement la reconstitution fidèle et fort bien romancée de la trajectoire d'un simple bandit  ; c'est LE bandit originel et rien de moins que la naissance de la fascination pour la vendetta, telle qu'elle perdure aujourd'hui.  » Le Point
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Antoine Albertini