Papa courait les paris
Format
Broché
EAN13
9782384820009
ISBN
978-2-38482-000-9
Éditeur
Philippe Rey
Date de publication
Collection
Littérature étrangère (1)
Nombre de pages
231
Dimensions
22 x 14,8 x 2,1 cm
Poids
348 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
21.00

Autre version disponible

L'un des plus grands romans classiques de l'expérience noire américaine à l'époque de la Dépression, enfin traduit en français
À l'été 1934, nulle part les effets de la Grande Dépression ne sont plus criants qu'à Harlem, où sont établies Francie, douze ans, et sa famille. Dans l'incapacité de trouver un travail, le père s'adonne à une série de paris pour les infimes éclats d'espoir qu'ils promettent, mais jamais n'exaucent ; la mère rapièce les vêtements, court les ménages, essaie péniblement de joindre les deux bouts ; tandis que Junior, le frère aîné, est entraîné dans la vie dangereuse des gangs de rue. Francie, elle, est une grande rêveuse, qui sent néanmoins dans sa naïveté d'enfant qu'il y a des risques partout, surtout pour une fille noire à l'aube de son adolescence, qu'il s'agisse d'aller au cinéma ou de traverser son quartier. Harlem, source de tous les dangers, mais aussi lieu d'amour et de tendresse, refuge où s'expriment l'humour, la colère et la vitalité d'une communauté solidaire.Aux côtés de l'œuvre de Maya Angelou et de Toni Morrison, Papa courait les paris s'est installé dès sa publication originale en 1970 comme un classique de la littérature américaine, en ce qu'il révèle de la condition noire à Harlem dans les années 1930. Doux-amer, caractérisé par un vif sens de l'observation, ce grand roman de Louise Meriwether, traduit ici pour la première fois en français, est un vibrant hommage à la résilience, à l'intégrité et à l'esprit de son inoubliable héroïne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.