Enzo Mianes, Objets perdus, objets d’émotion
EAN13
9782350465685
ISBN
978-2-35046-568-5
Éditeur
Filigranes
Date de publication
Collection
CARNETS - LE CH
Nombre de pages
64
Dimensions
16,5 x 12 x 0,7 cm
Poids
97 g
Langue
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Enzo Mianes

Objets perdus, objets d’émotion

Filigranes

Carnets - Le Ch

10.00
[...] Tee-shirt, blouson et pantalon noirs, assortis à la couleur de ses cheveux et de ses yeux, Enzo Mianes, plasticien de 31 ans, me reçoit dans sa résidence d’artiste du “Champ des impossibles” au coeur du village de Nocé. “Entrez, c’est ici que je vis actuellement”. Toujours en mouvement – il se lève, s’assoit, attrape une oeuvre ou un outil, allume une cigarette, ouvre la fenêtre, vérifie une information sur son téléphone, puis se lève à nouveau pour fermer la fenêtre, etc. – Enzo court après la vie. Mais, peut-être, la précède-t-il en réalité. Nous nous installons dans de confortables canapés. Échange de regards, puis de sourires. Le courant n’a pas mis longtemps à passer. “On se tutoie ?” E. B. Le travail d’Enzo Mianes propose d’extraire des objets de leur contexte quotidien pour leur insuffler une dimension poétique. Ses recherches esthétiques prennent souvent pour point de départ une narration Zliée aux questions de la disparition des êtres, des formes ou de la matière. Enzo Mianes évoque le vivant à travers des fragments d’intimité et des échantillons d’un réel commun qui prennent la forme d’installations-sculptures ; autant de traces d’une mythologie personnelle et contemporaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.