EAN13
9782364528673
ISBN
978-2-36452-867-3
Éditeur
Saint-Léger éditions
Date de publication
Nombre de pages
500
Dimensions
24 x 15,3 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Écoute... tu parviendras

Histoire de l'Oblature de l'Ordre de saint Benoît

Saint-Léger éditions

26.00
A une époque de crise des vocations monastiques, le nombre croissant des oblats bénédictins séculiers est interpellant. On en recense environ 25 000 dans le monde. Cette confraternité s’inscrit-elle dans une concurrence ou des charismes différents ? Depuis le XIe siècle, malgré une similitude avec la profession monastique, l’Oblature ne constitue pas un vœu. L’oblat fait offrande de sa personne dans une Charte signée solennellement sur l’autel devant la communauté des moines. Les oblats sont des laïcs familiers « semi-religieux » se donnant à un monastère, et garantissant en échange des activités administratives ou manuelles. La restauration du monachisme bénédictin du XIXe siècle suscite le désir des laïcs de s’associer à l’Ordre de saint Benoît dans le cadre d’un renouveau des oblats. Quelles sont les origines de cette tradition bénédictine ? Ce récit historique éclaire les sources et le développement de l’Oblature, et décrit l’exemple de sa fondation à l’abbaye de Maredsous.
S'identifier pour envoyer des commentaires.