EAN13
9782810712250
ISBN
978-2-8107-1225-0
Éditeur
Presses universitaires du Midi
Date de publication
Collection
HISTOIRE, MEDEC
Nombre de pages
244
Dimensions
24 x 16 cm
Poids
525 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Données médicales

XVIIe-XXIe siècle

Presses universitaires du Midi

Histoire, Medec

15.00
L’avènement de la médecine dite personnalisée, de l’intelligence artificielle et de ses dispositifs algorithmiques ont reconfiguré la notion de données médicales, mais aussi les modalités concrètes de la relation thérapeutique que ce numéro repense dans un temps long (xviie-xxie siècle).
 
 
De nos jours, le paradigme du grand nombre (big data) entraîne un renouvellement des représentations médicales du corps et de la relation thérapeutique. L’avènement de la médecine dite personnalisée, de l’intelligence artificielle et de ses dispositifs algorithmiques s’accompagne de nouveaux imaginaires et rhétoriques soignants. Ces dernières déploient un discours prophétique sur les découvertes scientifiques à venir, sur la capacité des sciences à repousser les maladies et même la mort, à renforcer et normaliser les corps ; l’idée d’une médecine toute puissante, en somme. La « vérité » des corps et la résolution de leurs troubles ne se trouveraient que dans ce qui est pensé comme une double objectivation : traitement de données quantitativement nombreuses et réalisation de l’exercice par une machine non douée d’affects.
Ce numéro revient sur ces rhétoriques médicales, saisissant ces promesses intellectuelles et techniques dans le temps long, en les articulant aux relations thérapeutiques qu’elles induisent. Il enquête sur les césures que génère l’émergence des données médicales en grand nombre, comme sur les très fortes permanences de l’idée d’un « progrès » nécessairement obtenu par une mise à distance de la médiation humaine, pour saisir les corps et leurs pathologies.
S'identifier pour envoyer des commentaires.