L'ange de Pigalle
1 autre image
EAN13
9791033912361
ISBN
979-10-339-1236-1
Éditeur
HarperCollins
Date de publication
Collection
HARPERCOLLINS P
Nombre de pages
544
Dimensions
17,9 x 10,7 x 2,8 cm
Poids
282 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
8.70
«  Je ne suis pas une pute, je suis une fillette des Ardennes qui s’est perdue, une femme, une mère, avec un cœur, une âme, qui s’est prostituée pendant plus de cinquante ans.  »

Linda a soixante-dix-neuf ans. Elle a grandi dans une maison sans eau, sans électricité… sans argent. Lorsqu’un garçon la séduit et la conduit à Paris, l’innocente se rêve une autre vie.
Mais, en cet hiver 1963, Gérard l’oblige, à tout juste dix-neuf ans, à se prostituer. De morsures en caresses, il l’enchaîne à ce métier. Une plaie s’ouvre, qui ne se refermera jamais.
À travers la voix de Linda, c’est le parcours de toutes les infortunées qui se raconte de l’intérieur – l’extrême violence des débuts, l’engrenage de l’argent, les avortements, les demandes les plus effrayantes, mais aussi d’infinis moments de tendresse avec certains clients.
Ce livre, Linda l’a écrit pour sa fille, à qui elle a toujours caché son métier. Un moyen de se réconcilier avec elle-même et avec les siens. Sous la plume de Jean Arcelin, elle alerte aussi les plus jeunes : « On ne s’élève jamais en vendant son corps, au contraire, on descend toujours plus bas, parfois jusqu’aux ténèbres… »
 
À propos de l’autrice
Linda est née en 1943 dans les Ardennes. Après plus de cinquante ans de prostitution à Paris, elle a définitivement tourné la page et vit dans les Alpes-Maritimes.

«  Un document brut, un style cru et minutieux, loin des clichés sur "les filles de Madame Claude", qui livre la vérité d’une travailleuse du sexe.  » Libération

«  Un livre bouleversant et exceptionnel. |…] Un récit sans tabou.  » Jean-Marc Sève, Le Magazine de la santé, France 5

«  Fort, touchant, émouvant… Un témoignage marquant. […] Son livre, c’est un message aux jeunes filles, aux moins jeunes pour expliquer la prostitution et ses ravages. Mais surtout à sa fille pour lui dire qu’elle l’aime plus que tout. Une vérité toute nue qui touche en plein cœur. Un lourd voile se lève.  » Nice Matin
S'identifier pour envoyer des commentaires.