EAN13
9782940711185
ISBN
978-2-940711-18-5
Éditeur
METIS
Date de publication
Collection
VOLTIGE LIBRE
Nombre de pages
240
Dimensions
21 x 17 x 0,1 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Leçons de vertige

Dans les failles de la subjectivité

Metis

Voltige Libre

28.00
Ce livre propose, en plusieurs chapitres singuliers, une histoire de la subjectivité moderne perçue à travers la notion de vertige. Si les concepts de « subjectivité » et de « sujet » ont subi de nombreuses attaques depuis Nietzsche, ils restent, aujourd’hui encore, essentiels à toute réflexion portée sur la modernité. Cette dernière n’a cessé historiquement d’osciller entre un idéal de conquête souveraine et la remise en cause de ces fondements ; le concept de « sujet » quant à lui n’aura pas échappé à cette dialectique.
Le vertige dont il est question dans cet ouvrage est avant tout celui qui atteint le sujet moderne depuis sa position élevée et organisatrice. Et l’auteur d’ajouter que c’est dans sa confrontation douloureuse aux limites de son autodétermination que le « je » moderne s’est façonné. Révélant les traces d’une négativité créatrice, ces Leçons de vertige sont autant de plongées dans les failles de la conscience. Elles mettent au jour les ambivalences qui président à la constitution du sujet moderne et à sa quête de connaissance.
Le vertige apparaît donc dans ces pages comme un trouble survenant depuis les marges de la pensée et qui s’incarne dans la mise en scène littéraire ou philosophique de la subjectivité, à travers l’ambiguïté du rêve, la stupeur du sublime ou les fantasmes de la toute-puissance.
Michael Jakob fait varier les points de vue vertigineux à travers des figures parmi les plus importantes de l’histoire de la subjectivité moderne : Benjamin, Kafka, Rousseau, Goethe, Kant, Heine ; mais il interroge aussi ses racines à travers Pétrarque, Descartes ou Platon.
Illustration et mise en question du point de vue surplombant, cet ouvrage est tout naturellement rythmé par une riche iconographie. Mais il déploie également, à travers plusieurs chapitres, une réflexion sur la représentation du sujet confronté au vertige dans l’art en mobilisant les oeuvres de Dürer, Caspar David Friedrich, Munch, Boccioni, Coburn, Shuitten & Peeters ou encore Tsutomo Nihei.
S'identifier pour envoyer des commentaires.