J’habite ici aussi
EAN13
9782875720795
ISBN
978-2-87572-079-5
Éditeur
CFC
Date de publication
Nombre de pages
46
Dimensions
30,5 x 21,1 x 1 cm
Poids
416 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

J’habite ici aussi

Cfc

15.00
Dans la ville, vivent des gens mais aussi des animaux sauvages. Parfois ils se rencontrent et c’est alors que naissent des histoires. Un album pour les enfants basé sur des témoignages certifiés 100% vécus.
« Une chauve-souris vous a souri ? Une grenouille vous a embrassé ? Votre histoire nous intéresse. » Sur base d’un appel à témoignage, Marie Mahler et Jean-Michel Leclercq ont glané des dizaines d’histoires vraies de rencontres entre êtres humains et animaux sauvages en ville. Dans J’habite ici aussi, ils en restituent les plus belles et les plus folles, en texte et en image. Entre réalisme et fantaisie, nous découvrons des renardeaux voleurs de chaussures, des fourmis mangeuses de crottes nez, un grand-duc en convalescence, un merle s’invitant à un concert ou encore un lapereau sauvé de l’appétit d’une corneille par des shérifs improvisés…
On s’amuse et l’on s’étonne au rythme des surprises et des émotions des différents narrateurs. On partage leur émerveillement et leursquestionnements, ainsi que leurs stratagèmes pour interagir avec ces voisins étonnants.
Le livre nous propose seize histoires, racontées chacune sur une seule planche par un texte et un dessin. Marie Mahler a sculpté ces différents tableaux avec humour et une bonne dose d’imaginaire, utilisant une technique mixte mêlant dessins et collages, crayons, ciseaux et pinceaux, pour une explosion jouissive de couleurs. Jean-Michel Leclercq a adapté les récits originaux dans une langue à hauteur d’enfant pouvant aussi parler aux adultes. Car, comme le démontrent les aventures du livre, quand le sauvage s’invite dans sa vie bien rangée, l’adulte redevient un peu enfant. À la fois, émerveillé, naïf et curieux.
Au-delà de l’espièglerie divertissante de ses récits, J’habite ici aussi se veut également un livre de sensibilisation écologique ainsi qu’une fenêtre ouverte sur des êtres vivants si différents et pourtant si proches de nous. L’ouvrage se clôt sur deux petits textes invitant à repenser à notre rapport au « monde sauvage », en ville et au-delà.
S'identifier pour envoyer des commentaires.