Une brève libération
EAN13
9782234094024
ISBN
978-2-234-09402-4
Éditeur
Stock
Date de publication
Collection
La Bleue (1)
Nombre de pages
350
Dimensions
21,5 x 13,8 x 2,2 cm
Poids
368 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une brève libération

De

Stock

La Bleue

20.90

Autre version disponible

C’est une histoire française. Elle se passe pour l’essentiel à Paris, pendant l’occupation allemande, puis dans le maquis du Vercors où les résistants se battent dans la neige et le froid, jusqu’au dernier. Une histoire française, presque un roman, mais tout y est vrai, qui oppose deux France. Celle des Cossé-Brissac, le côté maternel de Félicité Herzog, dont la grand-mère May, aussi libre de son corps en privé qu’attentive aux conventions immuables de l’aristocratie en public, reçoit dans son hôtel particulier le Tout-Paris de l’occupation, le Tout-Vichy, de Paul Morand à Pierre Drieu La Rochelle, de Josée Laval (la fille de Pierre Laval) à Coco Chanel. Une jeune fille grandit là, qui désapprouve en silence, puis désobéit, prisonnière de ce monde clos, rétive cherchant à s’échapper par l’intellect et le plaisir. Cette belle adolescente promise à un mariage de l’entre-soi se nomme Marie Pierre de Cossé-Brissac. C’est la mère de l’auteure.

L’autre France, c’est celle plus lumineuse, jeune, bravache, idéaliste, de la résistance par les idées et par les armes. Un grand bourgeois juif parisien envoie son jeune fils en province. Celui-ci rejoint le maquis du Vercors. L’intellectuel rompu aux joutes de l’esprit apprend à tirer, se cache dans les grottes, combat en montagne. Il se nomme Simon Nora, rebaptisé «  Kim  » dans son réseau. À la fin de la guerre, seul survivant du massacre de la grotte aux fées, il revient auréolé de courage. L’aristocrate de haute lignée rencontre alors l’héritier des héritiers du judaïsme. Deux aristocraties au fond, mais que tout oppose. Le drame qui se joue dans ce roman haletant, cette fresque guerrière sous les hauts portraits d’ancêtres et dans les forêts où les SS fusillent les héros, atteint son sommet.

Une brève libération  déploie le romanesque de la vérité des sentiments, de l’amour impossible, de l’union des contraires.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

Conseillé par (Libraire)
8 septembre 2022

C'est le destin de la fille d'une famille aristocratique et complice du régime de Vichy tombant follement amoureuse d'un homme juif, Simon Nora, résistant dans le Vercors. L'auteure romance l'adolescence de sa mère. Une très belle fresque familiale et historique. ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

Conseillé par
24 octobre 2022

Familles toxiques

Famille, je vous hais…..semble nous dire l’autrice. Il y a en a qui ont un passif plus lourd que d’autres à porter…..le seconde guerre et la libération, ont été des moments de division dans nombreuses d’entre elles. Félicité Herzog évoque ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Félicité Herzog