Droit maritime
EAN13
9782275109534
ISBN
978-2-275-10953-4
Éditeur
Librairie générale de droit et de jurisprudence
Date de publication
Collection
Traité
Nombre de pages
1112
Dimensions
23,9 x 16 x 4,2 cm
Poids
1316 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
109.00
Ce qui caractérise ce traité de droit maritime, c'est d'abord l'ampleur des perspectives qui l'encadrent, les auteurs ayant accordé une large place tant au droit international (droit de la mer) qu'au droit européen. C'est aussi son caractère concret. Sans fuir aucunement les analyses théoriques, comme en matière de statut du capitaine ou de clauses d'arbitrage, les auteurs ont enrichi leur texte de très nombreuses références jurisprudentielles.
Ils ont conduit leur réflexion à partir des textes et de leur appréhension par la doctrine, mais aussi à partir des décisions des tribunaux : juridictions de l'ordre judiciaire et, si nécessaire, comme en matière d'affrètement, juridictions arbitrales, juridictions françaises et de common law. Ils ont cependant su garder leurs distances par rapport à la jurisprudence, critiquée quand ils l'ont jugé pertinent. C'est le même souci du concret qui les a conduits à accorder une grande place aux problèmes de contentieux, en particulier en matière de contrat de transport de marchandises et plus spécialement à l'action en responsabilité contre le transporteur. Par-là, cet ouvrage sera utile aux étudiants de master 2 et aux praticiens français et internationaux qui y trouveront une source précieuse de références.
Cette 4e édition est à jour de la codification de la partie réglementaire du livre 5 du Code des transports par le décret n° 2016-1893 du 28 décembre 2016.Elle intègre aussi la loi n° 2016-816 du 20 juin 2016 pour l'économie bleue, l'ordonnance n° 2016-1687 du 8 décembre 2016 relative aux espaces maritimes relevant de la souveraineté ou de la juridiction de la République française, le règlement (UE) n° 2017/352 du 15 février 2017 sur les services portuaires, la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités (dite LOM),l'ordonnance n° 2021-266 du 10 mars 2021 portant application de la convention de Nairobi, ratifiée par la France en 2016, l'ordonnance n° 2021-1330 du 13 octobre 2021 relative aux conditions de navigation des navires autonomes et des drones maritimes, l'ordonnance n° 2021-1843 du 22 décembre 2021 simplifiant les procédures de francisation et d'enregistrement des navires, le décret n° 2021-1887 du 29 décembre 2021 pris pour l'application de l'ordonnance du 15 septembre 2021 portant réforme du droit des sûretés.La 1re édition de cet ouvrage a été couronnée du Prix Francis Durieux de l'Académie des sciences morales et politiques.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Christian Scapel
Plus d'informations sur Pierre Bonassies