EAN13
9782908327946
ISBN
978-2-908327-94-6
Éditeur
Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS)
Date de publication
Nombre de pages
308
Dimensions
16,1 x 24 x 1,9 cm
Poids
509 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mourir en révolutionnaire (XVIIIe-XXe siècle)

Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS)

20.00
Cet ouvrage met en avant l'importance du thème de la mort des révolutionnaires et de ses représentations dans les mythologies révolutionnaires du XVIIIe siècle à nos jours et fait la part belle aux divers processus d'héroïsation.
Des révolutions de 1830, 1848 et 1871 aux révolutions du XXe siècle, l’idée qu’un révolutionnaire doit par avance accepter de tout sacrifier à son engagement militant, y compris sa vie s’il le faut, s’est largement diffusée et a été l’objet de mythes dont le corps de Che Guevara assassiné en Bolivie peut apparaître comme une icône planétaire, y compris via ses détournements commerciaux. Le présent ouvrage n’entend ni servir à une sorte de martyrologe, ni suivre un déroulement chronologique. Le centre de ses thématiques est consacré à l’importance de cette question dans les mythologies révolutionnaires et aux transferts entre révolutions par-delà les frontières.
S'identifier pour envoyer des commentaires.