Revue des Deux Mondes novembre 2021, L'héritage de Lévi-Strauss
Éditeur
"Revue des deux mondes"
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Revue des Deux Mondes novembre 2021

L'héritage de Lévi-Strauss

"Revue des deux mondes"

Aide EAN13 : 9782356502599
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
9.99
La pensée de Claude Lévi-Strauss a façonné le XXe siècle. Disciple de
Montaigne autant que de Rousseau, l’auteur de Tristes Tropiques a pulvérisé
une certaine bonne conscience de l’Occident dans les années cinquante en
montrant qu’il n’existait pas de peuple sans culture, ni d’aune commune à quoi
on puisse juger les systèmes de croyances et encore moins les condamner. Vingt
ans plus tard, il pulvérise une certaine bonne conscience progressiste en
exonérant l’hostilité envers les autres de toute connotation raciste car c’est
le « droit de chaque culture à rester sourde aux valeurs de l’Autre ». C’est
même le prix à payer pour la survie d’un optimum de diversité. Tel est
l’héritage de Lévi-Strauss : une pensée complexe qui ne se laisse jamais
enfermer.
Qui est vraiment le pape de l’anthropologie française ? Pourquoi et comment
évolue sa réflexion ? Quelles leçons pouvons-nous en tirer à l’heure où la
pensée woke et décoloniale revendique un racisme anti-Blancs et où l’angoisse
du grand remplacement s’oppose à l’idéologie multiculturaliste dans un
affrontement binaire et exacerbé ?Également dans ce numéro de la Revue des
Deux Mondes, un hommage à l’immense Maurice Genevoix, entré il y a tout juste
un an au Panthéon. Ceux de 14, son chef-d’œuvre sur la Grande Guerre, monument
de papier en mémoire des camarades connus et inconnus, fut écrit dans l’espoir
de fortifier une humanité toujours menacée. Vivre n’est-il pas survivre ?
Écrire n’est-il pas vivre avec la mort ? Chaque livre de guerre ou de paix de
Genevoix est empreint de cette quête.

Valérie Toranian
S'identifier pour envoyer des commentaires.