Les montagnes et le sacré, Calendrier interreligieux 2021-2022
EAN13
9782940645268
ISBN
978-2-940645-26-8
Éditeur
Olivétan
Date de publication
Nombre de pages
56
Dimensions
22,5 x 33 cm
Poids
334 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les montagnes et le sacré

Calendrier interreligieux 2021-2022

Olivétan

15.00
La plupart des religions entretiennent une relation très étroite avec les montagnes, souvent perçues comme des lieux privilégiés de rencontre entre la terre et le ciel, le monde humain et celui du divin. Nombre d’entre elles sont ainsi dites «sacrées», ou considérées comme telles par les populations locales, parce qu’elles sont associées à des mythes fondateurs, des symboles et des rites.La montagne, dans bien des traditions, est le lieu où siègent les divinités, tel le dieu Enkai sur le mont Oldoinyo Lengaï pour les Maasaï de Tanzanie; ou les esprits des grands ancêtres, à l’image du Mont Uluru pour les aborigènes australiens. Ces hauts lieux spirituels sont souvent liés à la création du monde, comme les montagnes sacrées qui veillent sur la terre des Navajos. Il en va de même du mythique mont Meru, pivot du monde, auquel sont symboliquement reliés les montagnes et leurs sanctuaires dans les traditions hindoue, jaïne et bouddhiste. Parfois, c’est aux origines d’une religion que se rattachent ces lieux de manifestations du divin: telle la révélation faite à Moïse sur le mont Sinaï, ou à Mohammed au seuil d’une grotte du mont Hirâ.À l’écart de l’agitation mondaine et difficiles d’accès, les massifs montagneux servent aussi de refuge aux ascètes, ermites ou moines. C’est ainsi le cas en Asie et dans la sphère chrétienne, notamment orientale à l’image du mont Athos en Grèce, la «montagne monastique» par excellence. Souvent, le pèlerinage vers ces lieux saints, sanctuaires ou monastères, comme les temples taoïstes des cinq pics sacrés de la Chine, relève d’une ascèse en forme d’ascension spirituelle.En textes et en images, ce calendrier montre la diversité de la relation des religions avec les montagnes ainsi que l’universalité de ce lien par certains de ses symboles, de ses rites ou de ses pratiques.
S'identifier pour envoyer des commentaires.