EAN13
9782381980294
ISBN
978-2-38198-029-4
Éditeur
L'Arche
Date de publication
Collection
Scène ouverte
Nombre de pages
112
Dimensions
18,7 x 11,7 x 0,9 cm
Poids
118 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Points de non-retour [Diagonale du vide]

L'Arche

Scène ouverte

13.00
Cette pièce vient clore la trilogie des « Points de non-retour » débutée avec [Thiaroye] en 2018, suivie de [Quais de Scène] en 2019, formant ainsi une grande fresque historique aux récits intimes enchâssés. Poursuivant son exploration des récits manquants de l’histoire postcoloniale française, Alexandra Badea s’attache ici à un épisode lui aussi largement méconnu : les « enfants de la Creuse ». Le transfert d’enfants réunionnais organisé par les autorités françaises, dans le but de repeupler certains départements victimes de l’exode rural dans les années 1960 et 1970. Qui sont ces enfants déracinés, qui peuplaient les foyers de la DDAS dans les années 1980 ? D’autres récits d’abandons viennent s’y articuler, posant la question de la responsabilité de l’État dans cette vaste entreprise de déportation.
Dans un foyer abandonné, envahi par la végétation, Nora (figure récurrente des autres volets de la trilogie) réalise un documentaire sur les « enfants de la Creuse » pour saisir des traces de sa mémoire familiale. Elle rencontre trois anciens pupilles qui, trente ans auparavant, ont séjourné dans ce foyer, aujourd’hui dévasté par le temps. S’articulent ainsi mémoire familiale, générations sacrifiées et pages effacées de l’histoire contemporaine, mettant à jour les interférences politiques dans un espace intime anéanti.
S'identifier pour envoyer des commentaires.