Éthique Aristote à Mandela, LA MÉTACOMPÉTENCE
1 autre image
Éditeur
Les Éditions Crescendo!
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Éthique Aristote à Mandela

La Métacompétence

Les Éditions Crescendo!

Aide EAN13 : 9782898310744
  • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
20.95
L’Éthique publique reste au cœur de la démocratie. Mieux encore : la vie
sociale, politique et professionnelle demande toujours plus d’Éthique. Comme
une compétence, les citoyens exigent l’Éthique dans tous les actes publics
desquels ils attendent désintéressement, droiture, dévouement, modération,
circonspection, convenance, convivance, confiance, intégrité, impartialité,
objectivité, équité, qualité, neutralité, humilité, bonté, beauté, honnêteté,
probité, générosité, fidélité, loyauté, etc. Les citoyens réclament même du
naturel et de l’habitus en Éthique. Toutes ces équivalences de la pratique
professionnelle du bien sont en demande. Ainsi, une pratique active du bien,
nourrie par la volonté, la confiance, autant que par l’habitude, reste une
demande du présent et de l’avenir, cette ère d’après pandémie Covid-19. Le
monde d’après sera éthique ou ne sera pas. Cerner une telle nécessité éthique
porte à se munir d’un outil adéquat. L’arbre a tout de l’Éthique pour en
permettre la démocratisation, la compréhension et l’accès au plus grand nombre
de citoyens et de décideurs en affaires, en politique, etc. L’arbre est
Éthique... L’arbre n’a pas de définition, mais il est reconnaissable de
partout et s’enorgueillit de son interdépendance de la nature. C’est notre
modèle d’appropriation de l’Éthique; un parcours qui nous mène à la
métacompétence.
S'identifier pour envoyer des commentaires.