EAN13
9782356541062
ISBN
978-2-35654-106-2
Éditeur
Ypsilon
Date de publication
Collection
Ymagier
Nombre de pages
80
Dimensions
17 x 24 x 0 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ton-chan le glouton

Ypsilon

Ymagier

20.00
Taberu Ton-chan littéralement Ton-chan qui mange est le seul livre entièrement conçu par l’artiste japonais Shigeru Hatsuyama, auteur du texte et des images de cet étrange album publié à Tokyo en 1937. Ce livre marque la fin de son travail pour les enfants et signifie son refus de la propagande militariste qui s'installe alors au Japon. Ancré dans une époque précise de l'histoire du Japon et dans l'histoire de la littérature de jeunesse japonaise en un moment particulièrement créatif, ce livre est considéré un chef-d’oeuvre intemporel des livres illustrés pour grands et petits tellement l’histoire et les images sont élaborées de manière très étonnante, surréaliste, profonde et espiègle. Les illustrations expriment à la fois la langue vernaculaire fantaisiste de la prose poétique et le développement de l’intrigue. C’est un livre dont la conception et l’exécution est très original, sans pareil. Les images, le texte et les arrière-plans colorés sont si bien équilibrés et savamment agencés qu’on ne se lasse jamais de les regarder et de se questionner. L’histoire parle de Ton-chan, un cochon, qui a toujours faim et pense toujours à la nourriture. Ton-chan récupère les déchets, boit de l’eau savonneuse, avale un ballon, mange tout ce qu’il trouve et s’allonge sur une montagne de gâteaux. Le quotidien du gourmand/glouton Ton-chan est décrit avec humour et simplicité. Le monologue de Ton-chan et son dialogue avec une fille qui l’accompagne jusqu’à la fin sont poétiquement formulés. Finalement, à la toute dernière page, Ton-chan est vendu à un cuisinier de porc pané. Cette fin abrupte reflète le nihilisme d’Hatsuyama qui, à la même époque, en 1934, avait sérialisé une histoire illustrée dans le journal Tokyo Asahi Shinbun intitulée Peko Pon Pon [Ventre affamé], dans laquelle le protagoniste affamé essaie de se tirer une balle dans le ventre à la fin. Ces deux histoires sont d’une nature différente des nombreuses autres histoires illustrées pour enfants qu’il a illustrées. Rappelons que ces livres d’images apparemment absurdes et choquantes ont été publiés lorsque la société japonaise adoptait un régime de guerre. Un fac-similé de l’original a été réédité en 2005, dont nous reprenons scrupuleusement la maquette.
S'identifier pour envoyer des commentaires.