La montagne sans nom
Éditeur
Le Passager Clandestin
Date de publication
Collection
Dyschroniques
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

La montagne sans nom

Le Passager Clandestin

Dyschroniques

Aide EAN13 : 9782369354772
  • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
3.49

Autre version disponible

En 1955, Robert Sheckley imagine le dernier des grands projets inutiles. «
Plusieurs milliers d’hommes et de machines étaient déjà sur la planète et au
commandement de Morrison, ils se disperseraient, supprimeraient les montagnes,
raboteraient des plaines, déplaceraient des forêts entières, modifieraient le
cours des rivières, fondraient les calottes glaciaires, façonneraient des
continents, creuseraient des mers nouvelles, bref, accompliraient tout ce
qu’il faudrait pour que le Plan de Travail 35 devienne un centre d’accueil
favorable à la civilisation technologique unique et exigeante de l’homo
sapiens. » Cette nouvelle visionnaire et pleine d’imagination illustre à
merveille l’art de Robert Sheckley. Pourfendeur acerbe de la société
américaine et de son American Way of Life, il s’attaque ici à l’arrogance du
productivisme capitaliste et de ses serviteurs, et à la soif d’expansion de
l’humanité qui ne peut s’étancher qu’au détriment des minorités, des cultures
locales et de la nature. Robert Sheckley (1928-2005) est un auteur américain
qui s'illustra particulièrement dans l'art de la nouvelle. Les 116 récits
courts qu'il publia durant les années 1950 sont parmi les plus brillants du
panthéon de la SF. En 1963, Philippe Curval disait de lui : « Digne successeur
de Lewis Carroll, il a su intégrer toutes les possibilités de l'exploration
interplanétaire et, par la grâce d'un style précis et suggestif, nous révéler
les dangereux enchevêtrements de demain ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.