Styx
EAN13
9782850350450
ISBN
978-2-85035-045-0
Éditeur
L'atelier contemporain
Date de publication
Nombre de pages
296
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
486 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Styx

L'atelier contemporain

20.00
« Tout dire – tout raconter – tout résumer d’une seule et unique traite – j’en suis hélas bien incapable. Il faudrait une Shéhérazade, et fille de Mathusalem, pour transcrire, nuit et jour et pendant des années, des siècles peut-être les péripéties de cette mienne, chienne de vie, pourtant si microscopique. Et puis, commotions, revirements et catastrophes à force auront fini par congestionner ma mémoire. »
Il faut certes de l’estomac au narrateur pour encaisser les virevoltes de ce voyage où tous l’embringuent, y compris lui-même au grand dam de lui-même. Il le pressent, le jure pourtant : ce sera le dernier – avant le prochain… Comment faire, aussi, lorsqu’un amour, mais vrai tyran de père, et non seulement lui mais tous les membres d’une vaste famille ne cessent de trépasser et de ressusciter à leur guise ? Lorsque malgré toutes vos objurgations et toutes vos défilades, vos défunts employeurs ne cessent de vous renvoyer aux quatre coins du monde guider nouvelles, rétives colonies de vacances ? On serait nauséeux à moins.
Si le lecteur accepte de prendre cet aller simple pour un périple à tout jamais désarrimé du « réel », il verra du pays à peu de frais. Translaté, balloté sans frais ni hiatus de Brighton au nord de l’Écosse, de la Bretagne à Talinn (ou est-ce Vladivostok ?), il connaîtra les cataclysmes impromptus, les femmes fatales ou inespérées, les compagnons de vicissitude et l’intempestive parentèle qui tombent comme pluie en Angleterre sur le protagoniste – clochard céleste définitivement égaré dans le sillage d’une mémoire à éclipses. On croyait que le Styx laissait indemne et même invulnérable qui le traversait, qu’il empêchait les morts de hanter les vivants. Il a fallu la prose exacte et poétique de Bruno Krebs, son art du récit rhapsodique pour nous détromper.
S'identifier pour envoyer des commentaires.