EAN13
9782916254883
ISBN
978-2-916254-88-3
Éditeur
MISMA
Date de publication
Nombre de pages
320
Dimensions
20 x 14 x 0 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Sarami Princesse De L'Enfer

Misma

18.00
Sarami est une princesse. Mais pas n'importe quelle princesse !
Son père, c'est le Roi des Enfers et elle a un look d'enfer : deux serpents sur la tête en guise de couettes, des collants toile d'araignée, des santiags en peau de croco, des tops à motifs chauves-souris et toute une collection de ceinturons tête de mort.
Mais Sarami s'ennuie ferme au royaume des morts et rêve d'aller voir ce qu'il se passe de l'autre côté dans le monde des vivants. La succession au trône, très peu pour elle, ce qu'elle veut c'est devenir mannequin professionnelle, ou actrice, et pourquoi pas dessinatrice...
Elle décide de faire le mur et débarque sur Terre. Elle fait la rencontre de Pyonko, une lapine qui tient le restaurant Steak Juu Juu et qui l'embauche tout de suite comme serveuse. Elles deviennent les meilleures amies du monde et montent leur propre boîte de prod : ENFER PRODUCTION.
Sarami va vivre tout un tas d'aventures palpitantes sur Terre. Elle tombera amoureuse du beau livreur Billy, apprendra la danse avec Plum la gentille voisine à l’allure de grosse prune, elle écumera tous les castings de la ville...
Mais Sarami partira en quête d'une chose bien plus précieuse que la célébrité ou le grand amour : elle tentera de retrouver la trace de sa mère biologique qu'elle n'a jamais connue, une humaine qui tomba amoureuse du roi des enfers dix-huit ans auparavant.
SARAMI PRINCESSE DE L'ENFER est un manga composé d’une succession d’histoires courtes formant un grand récit dans lesquelles on suit la progression et les aventures de Sarami, jeune fille émancipée et ambitieuse au caractère bien trempé.
Asakura Sekaiichi, auteur phare du manga contemporain au Japon, invente à cette héroïne gothique moderne des aventures drôles et émouvantes au rythme endiablé. Avec son dessin expressif et un humour déchaîné, il renverse les clichés des douces et jolies princesses stéréotypées !
S'identifier pour envoyer des commentaires.