Pimp, Les Néo-Gaïens, Tome 1 (romance dystopie - post-apo)
Éditeur
Éditions Laska
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Pimp

Les Néo-Gaïens, Tome 1 (romance dystopie - post-apo)

Éditions Laska

AideEAN13 : 9782924624579
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
5.99

**On peut tout fuir... sauf son destin.**

Ne pas me faire remarquer, ne pas m’attacher, ne pas rester trop longtemps au
même endroit. Ce sont les trois règles qui dictent ma vie depuis que ma mère
est morte. Elle m’a appris à me débrouiller seule, à ne faire confiance à
personne.

En 2040, dans un monde contrôlé par l’ORDRE, il ne fait pas bon être ce que je
suis. Si cela se savait, je me ferais arrêter, enfermer... tuer, peut-être.

Tout était sous contrôle, jusqu’à ce qu’ _il_ débarque. En deux secondes, il a
su ce que j’avais toujours réussi à cacher. Il me trouble et m’enflamme plus
qu’aucun homme avant lui, et il veut que je le rejoigne dans la rébellion
clandestine.

Mais suis-je prête à sacrifier ma sécurité pour un rêve, aussi doux soit-il?

**Par l'auteure de la saga à succès _Alexia Hope_. Tome 2 à paraître le 11
juin 2021.**

**Ceci est une réédition. L’histoire n'a pas été changée, mais le texte a fait
l’objet d’une nouvelle correction.**

**Extrait**

Le silence retombe et l’ambiance devient un peu gênée. Après tout, je suis
seule avec un bel homme sur un grand lit et j’ai des idées émoustillantes
plein la tête. Lui se déshabillant doucement pour le plaisir de mes yeux, lui
à califourchon sur mon dos en train d’y étaler généreusement de l’huile de
massage avant de procéder avec minutie à des caresses de plus en plus
indécentes... Je m’égare dans mes fantasmes, lorsque trois coups secs à la
porte me font émerger de ma transe.

BigD, suivi de Matt et de Marco, pénètre dans la chambre sans attendre
l’accord d’Art. Ils nous observent tranquillement. Sans doute l’ouïe extra-
fine de Marco leur a-t-elle déjà indiqué le contenu de notre échange. À moins
que BigD n’en ait déjà rêvé... allez savoir ! Peu importe, le silence est
d’or, et ils patientent pour me laisser le temps de digérer toute cette
histoire de fou. De mon côté, je tente de liquider mes mauvaises pensées au
profit de quelque chose de plus constructif, comme trouver le moyen de sortir
mon père et mon demi-frère d’un bâtiment fortifié de l’Ordre. Mais d’abord,
une petite mise au point s’impose.

« Alors, je résume pour être sûre de ne rien avoir oublié. Art, tu figes le
temps ; Matt, tu es capable de manipuler les émotions des gens à ta guise ;
Marco, tu as une super ouïe ; quant à BigD, il paraît que tu as rêvé de moi
avant de m’avoir rencontrée. J’espère que ce n’était pas sexuel, au moins ! »

J’essaie de dérider mes compagnons, mais, si Matt et Marco sont bon public, je
ne peux malheureusement pas en dire autant des deux autres comparses. Est-ce
que cela signifie que BigD a véritablement eu des visions de moi dont je
devrais rougir ? Ou bien qu’il n’a aucun humour ? Je prie pour qu’il s’agisse
de la seconde option. Je tente de déchiffrer l’expression de son visage, mais
c’est peine perdue. Le grand rasé se contente de lancer un regard des plus
curieux à Art.

« OK ! Je ferai comme si de rien n’était, mais, juste pour être certaine,
aucun de vous n’est télépathe ? »

Les quatre secouent négativement la tête, et je suis au moins rassurée sur un
point : je vais garder mes idées déplacées concernant Art pour moi toute
seule.

« Tant mieux ! »

Je lève les yeux au ciel, et l’atmosphère se détend peu à peu.

**L'auteure**

Florence Gérard vit dans le sud de la France avec son précieux mari et ses
deux adorables enfants.

Ex-jeune fille à l’imagination débordante, elle peut enfin l’exprimer de
manière satisfaisante. Auteure d’une dizaine d’œuvres à ce jour, elle adore
explorer différents thèmes : bit lit, dystopie, dark romance, homo-romance...
Elle aime la fantaisie, les héroïnes qui peuvent vous énerver et les fins
heureuses. C’est ce que vous trouverez en lisant ses livres... et bien plus
encore!

À vos marques, prêt, lisez!

S'identifier pour envoyer des commentaires.