EAN13
9782878443028
ISBN
978-2-87844-302-8
Éditeur
Faton
Date de publication
Nombre de pages
256
Dimensions
24 x 27 x 0 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Puys d'Amiens

Chefs-d'œuvre de la cathédrale Notre-Dame

Faton

À paraître

Il accompagne l’exposition Les Puys d’Amiens, chefs-d’œuvre de la cathédrale Notre-Dame qui se tiendra à Amiens, au musée de Picardie, du 20 mars au 20 juin 2021.
Les Puys d’Amiens, chefs-d’œuvre de la collection de peinture amiénoise, sont les vestiges de l’extraordinaire production artistique de la confrérie du Puy Notre-Dame à la fin du Moyen Âge et à l’époque moderne. Cette institution pieuse rassemblait des notables amiénois pour glorifier la Vierge par des jeux poétiques. À l’occasion de la principale fête de la confrérie, le 2 février, jour de la Purification, le maître élu pour l’année faisait connaître sa devise qui inspirait le peintre à qui était commandé un tableau. L’artiste devait traduire en image les allégories complexes imaginées pour honorer la mère de Dieu. L’œuvre était exposée à la cathédrale le jour de Noël et y restait tout au long de l’année, avant d’être remplacée par celle de l’année suivante.
À partir de la fin du XVe siècle, les tableaux des années précédentes furent tous conservés dans l’église, si bien qu’au début du XVIIIe siècle, plusieurs dizaines de ces œuvres de dévotion mariale ornaient les piliers de Notre-Dame d’Amiens. C’est précisément leur grand nombre ainsi que les évolutions du goût qui firent prendre la décision aux chanoines de vider la cathédrale de ses Puys en 1723. Détruits ou dispersés à travers le diocèse pour la plupart d’entre eux, seules les œuvres jugées d’une qualité suffisante furent conservées dans une chapelle à l’écart.
Ce catalogue présente l’histoire de cette institution sur toute la durée de son existence, selon une vaste trame chronologique sur laquelle s’inscrivent les œuvres qu’elle nous a léguées. Les Puys parvenus jusqu’à nous, bien que peu nombreux en regard d’une production richissime, permettent d’illustrer l’histoire artistique, politique, culturelle et religieuse d’Amiens et brossent le portrait de la société amiénoise sur une période de près de trois siècles. Ils sont le reflet de la vitalité artistique de la capitale picarde et de son inscription dans des réseaux reliant les Pays-Bas et le royaume de France. Les guerres de religion, la Ligue, le siège d’Amiens et la reconquête de la ville par Henri IV sont autant d’événements que l’on peut aussi lire au travers des choix iconographiques opérés par les maîtres de la confrérie et leurs peintres, soucieux de transcrire leur actualité dans leurs œuvres pour en faire témoignage aux générations qui leur succéderaient.

S'identifier pour envoyer des commentaires.