Indications théoriques et pratiques sur le travail des vins, Et en particulier sur celui des vins mousseux
Éditeur
Collection XIX
Date de publication
Collection
Savoirs et Traditions
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Indications théoriques et pratiques sur le travail des vins

Et en particulier sur celui des vins mousseux

Collection XIX

Savoirs et Traditions

AideEAN13 : 9782346142866
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
4.99

« La préparation du vin est presque aussi ancienne que le monde ; mais la
théorie de cette opération n’est pas encore complète. Les hommes les plus
illustres, Lavoisier, Chaptal, Thenard, Gay-Lussac, Dumas, Berzélius, Liebig
ont répandu successivement de grandes lumières sur cet important sujet, et si
leurs travaux n’ont pas encore donné la solution complète d’un problème
hérissé d’obstacles, il faut attribuer l’insuccès à la véritable cause,
c’est-à-dire à l’intime liaison des propriétés du ferment alcoolique avec les
forces vitales dont l’origine mystérieuse est couverte d’un voile épais et
défie encore la puissance d’investigation des sciences naturelles.
Après tant d’hommes distingués, venir esquisser une théorie nouvelle semblera
peut-être une témérité grande ; mais nous l’espérons, la bienveillance du
lecteur sera proportionnée à la difficulté du but. Nous n’avons point songé
d’abord à cette entreprise dangereuse. Professeur dans une ville où la
nombreuse armée des Œnotechniciens possède un quartier général connu de
l’univers entier, nous travaillions depuis longtemps a chercher le progrès de
notre industrie particulière, celle des vins mousseux, et nous bornions là nos
efforts. Deux raisons nous amènent à écrire ce livre : d’abord, l’absence d’un
ouvrage méthodique et même d’un ouvrage quelconque sur la spécialité
champenoise, absence à laquelle on a bien voulu nous demander avec instance de
suppléer ; puis le désir de placer au grand jour les méthodes nouvelles de
travail des vins mousseux inventées par notre excellent ami M. Jaunay, très-
habile négociant en vins, et par nous : méthodes appelées, nous le croyons, à
remplacer partout les anciens procédés, très-défectueux encore, malgré tous
leurs perfectionnements : voilà notre point de départ. On comprendra
maintenant comment une étude approfondie nous a conduit hors de nos limites,
et nous a fait jeter les yeux sur le travail des vins dans tout son ensemble.
En relisant les nombreux écrits dont nous avons pu nous entourer, nous avons
cru reconnaître l’utilité d’un livre où les faits scientifiques et leur
application seraient décrits méthodiquement ; une explication toute nouvelle
de la fermentation alcoolique est venue d’elle-même se placer sous notre
plume. — Nous avons écrit, comme nous espérons être lu, dans les meilleures
intentions. »

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale
de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes
classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

S'identifier pour envoyer des commentaires.