Silva et saltus en Gaule Romaine : Dynamique et gestion des forêts et des zones rurales marginales
Éditeur
Presses universitaires de Franche-Comté
Date de publication
Collection
Annales littéraires
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Silva et saltus en Gaule Romaine : Dynamique et gestion des forêts et des zones rurales marginales

Presses universitaires de Franche-Comté

Annales littéraires

AideEAN13 : 9782848677453
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
9.99

Cet ouvrage rassemble les actes du colloque organisé par l’association d’étude
du monde rural gallo-romain AGER et l’UMR 6566 Centre de Recherche en
Archéologie, Archéosciences, Histoire, CNRS-université Rennes I, à Rennes, les
27 et 28 octobre 2004, à l’initiative de Vincent Bernard, chercheur CNRS. La
thématique du colloque touche à des terrains et à des formes d’occupation du
sol considérés, déjà dans l’Antiquité, comme marginales à l’espace cultivé
(ager) mais dont les ressources participent à l’équilibre du système
agropastoral illustré par la trilogie canonique ager, silva, saltus, l’espace
cultivé, la forêt et la friche, c’est-à-dire l’espace cultivé laissé en repos.
L’ouvrage issu de ce colloque est d’autant plus attendu que les manifestations
scientifiques qui se sont tenues depuis en traitant de ce sujet n’ont pas été
forcément centrées sur la Gaule romaine et n’ont pas pris en compte toutes les
zones rurales marginales étudiées ici. Le colloque de Rennes est un colloque
d’archéologues, où se croisent les données des sciences du paléo-
environnement, relatives à la paléobotanique et à la paléofaune, les données
archéologiques relatives à l’habitat et aux activités agro-pastorales et
artisanales et les données historiques livrées par les textes, l’épigraphie,
l’iconographie, etc. L’ouvrage regroupe dix-neuf contributions structurées en
quatre parties thématiques : 1°) Marais et zones humides, 2°) Du Massif
armoricain à la haute montagne, 3°) L’exploitation de la forêt et 4°) De
l’importance du couvert forestier.

S'identifier pour envoyer des commentaires.