Les Robert Wehrlin de La Piscine, [exposition, roubaix, la piscine-musée d'art et d'industrie andré-diligent, 7 novembre 2020-7 février 2021]
EAN13
9789461616265
ISBN
978-94-6161-626-5
Éditeur
Snoeck
Date de publication
Collection
Catalogue de musée
Nombre de pages
223
Dimensions
23 x 16 x 2 cm
Poids
690 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Robert Wehrlin de La Piscine

[exposition, roubaix, la piscine-musée d'art et d'industrie andré-diligent, 7 novembre 2020-7 février 2021]

De ,

Snoeck

Catalogue de musée

20.00

À l'automne 2020, La Piscine présentera l'oeuvre gravé de Robert Wehrlin dans une exposition qui se tiendra dans les cabines du rez-de-chaussée du bassin. Trois donations importantes consenties par Jacques Wehrlin font du musée de Roubaix le dépositaire d'un véritable fonds de référence sur l'artiste franco-suisse. En 2011, 117 dessins et estampes sont offerts ; l'année suivante, 36 dessins et estampes et trois peintures autour de La Guerre en Pologne. Cette année-là La Piscine a valorisé par le biais d'une exposition et de la parution d'un catalogue de collection les deux premières donations voulues par le fils, Jacques Wehrlin, et organisées autour de deux thématiques qui entraient en résonnance avec les collections du musée (la guerre et l'exposition Degas). La place des estampes y était déjà prépondérante, intégrant de manière très didactique toutes les étapes de la chaîne opératoire. Heureux aboutissement de la relation d'amitié qui lie depuis cette date l'équipe du musée au fils de l'artiste, une nouvelle donation en 2014 par ce dernier a visé à renforcer et compléter le fonds. Les quelques 336 nouvelles feuilles, toutes des gravures (mêlant souvent pointe sèche, eau-forte, vernis mou et aquatinte) imprimées à domicile sur la presse de l'artiste et lithographies tirées chez Clot, permettent de retracer l'intégralité du parcours artistique de Wehrlin entre figuration et abstraction, et de témoigner de l'inventivité de l'artiste et de sa technique de gravure virtuose.
D'origine suisse, formé à partir de 1922 à Davos par Ernst Ludwig Kirchner, Robert Wehrlin (1903-1964) s'installe dès 1924 à Paris dans le quartier du Montparnasse. Aux visites des musées, il adjoint la fréquentation des écoles libres de la ville fréquentant les Académies Julian, Ranson et de la Grande Chaumière. Bénéficiant de l'enseignement d'André Lhote et surtout de Jacques Villon, il expose régulièrement, à compter de 1925, au Salon d'Automne, des oeuvres marquées par la découverte de l'expressionnisme allemand, du fauvisme et du cubisme. Installé à Antony à partir de 1938 avec celle qui deviendra son épouse, Germaine Dupuis, il y effectue la majeure partie de sa carrière, ne renonçant jamais aux allers-retours avec son
pays natal. Après-guerre, il se tourne vers l'abstraction et signe plusieurs illustrations ainsi que de nombreux décors monumentaux pour des édifices en Suisse.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Amandine Delcourt