Hindenburg, L'homme qui a conduit Hitler au pouvoir
EAN13
9791021035522
ISBN
979-10-210-3552-2
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Collection
biographies
Nombre de pages
331
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
450 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Hindenburg

L'homme qui a conduit Hitler au pouvoir

De

Tallandier

biographies

22.50

Autre version disponible

Hindenburg (1847-1934), président de la République de Weimar pendant dix ans, porte la responsabilité d’avoir appelé Hitler au pouvoir. Mais loin d’être une erreur de vieillesse, cette décision est dans le droit-fil de toutes ses positions antérieures. Élevé dans le culte de la grandeur et de la toute-puissance de l’Allemagne, il n’a jamais répugné à tomber dans l’excès voire l’extrémisme.

Couvert de gloire (largement usurpée) au début de la Grande Guerre alors même qu’il était déjà à la retraite, Hindenburg a ensuite constamment abusé de son image pour exercer le commandement suprême et surtout s’immiscer dans les affaires politiques, quitte à desservir les institutions et les personnes qu’il révérait pourtant le plus, rompant avec ses amis les plus proches et plaçant l’empereur Guillaume II lui-même dans des impasses. Pur produit de la caste des Junkers, il intrigue pour pousser les chefs militaires et politiques à la démission. Il impose la guerre sous-marine à outrance et refuse toute paix de compromis. Hindenburg a pris une large part aux malheurs de l’Allemagne et a été, après la guerre, le grand champion de la fiction du « coup de poignard dans le dos », l’argument massue des nazis pour fanatiser les foules allemandes. À partir d’une documentation de première main, le grand spécialiste des mondes germaniques qu’est Jean-Paul Bled donne ici la première grande biographie en français de cet homme largement néfaste.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Paul Bled