Éclats d'histoire du 6 juin 1944 (anecdotes ciblées, inédites et secrètes du débarquement de Normandie)
Éditeur
Editions des Régionalismes
Date de publication
Collection
Radics
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Éclats d'histoire du 6 juin 1944 (anecdotes ciblées, inédites et secrètes du débarquement de Normandie)

Editions des Régionalismes

Radics

AideEAN13 : 9782824054704
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
  • Fichier EPUB à mise en page fixe, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
8.99

Autre version disponible

Saviez-vous que : • Au plus fort du débarquement à Omaha Beach, le général Eisenhower rédigea un message de défaite ? • Les Anglais quelques mois au préalable y avaient envoyé deux sous-marins de poche ? • Une armée fantôme était stationnée face au Pas-de-Calais pour accréditer l'idée que les troupes y débarqueraient. • Un espion international informa Hitler du débarquement en Normandie, mais il refusa de le croire. — Un agent secret allemand, envoyé à Londres, travaillait en fait pour l'espionnage anglais. • De Gaulle avait chargé une star d'Hollywood d'être son ambassadeur auprès de Roosevelt. — De Gaulle offrit les cigares de Churchill au chauffeur du général Leclerc. • Les déportés du camp de Dora sabotaient les VI et les V2 destinés à bombarder l'Angleterre. — Les STO belges avaient saboté les mines anti-personnelles allemandes qui protégeaient les plages normandes. • C'est Rommel qui inventa l'appellation « Le jour le plus long ». • Un pigeon déclencha le débarquement. — Un parachute du débarquement devint une robe de mariée. — Les photos du débarquement de Robert Capa étaient floues. — Hemingway correspondant de guerre fut éconduit par Leclerc. • Sur la route de la Normandie, la division das Reich extermina un village entier. • Le gouvernement américain était contre les mariages binationaux. — Les GI's furent aussi des VRP des produits américains. Etc.

Autant d'anecdotes et de petites histoires, qui font la grande Histoire du 6 juin 1944. L'auteur les présente de façon chronologique et les a réunies au long d'une patiente enquête sur les lieux mêmes de cette grande page de la seconde Guerre mondiale au terme de laquelle la paix fut ramenée en Europe. Un livre qui se lit comme un roman d'aventures et comme un thriller d'espionnage.

Après avoir débuté à La-Voix-du-Nord, Jean-Louis Guidez a exercé comme journaliste à La-Dépêche-du-Midi. Déterminé peut-être par un père déporté en Allemagne après avoir tenté de rejoindre les Forces françaises libres, il a toujours été passionné par la Deuxième guerre mondiale et le Débarquement de Normandie. Il n'a cessé d'enquêter sur place et de rencontrer des témoins comme cet ancien de la 2e DB, chauffeur de Leclerc. Il a ainsi accumulé des anecdotes et des éclats d'Histoire qu'il restitue dans ce livre consacré au 6 juin 1944 et raconté de façon inédite.

S'identifier pour envoyer des commentaires.