Le roi de Boginda
Éditeur
La Gibecière à Mots
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le roi de Boginda

La Gibecière à Mots

AideEAN13 : 9782374636399
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
1.99

Edgar Wallace (1875-1932)

"Le docteur Arnold Eversham, assis devant son bureau, parcourait un livre, la tête appuyée sur sa main blanche et fine.

La pièce était obscure. Elle était meublée d'une petite bibliothèque et d'un bureau, d'un fauteuil confortable devant une cheminée garnie de fleurs, et de deux chaises. Les murs étaient ornés de tentures de Perse, d'estampes italiennes aux cadres foncés, et de reproductions de Corot, de Van Meer, et de la Mona Lisa de Léonard de Vinci.

Quelques coups discrets frappés à la porte, firent lever la tête au docteur. C'était un homme distingué dont les tempes grisonnantes accusaient la cinquantaine mais dont le visage aux yeux profonds avait gardé l'expression et l'éclat de la jeunesse.

Une femme de chambre entra et lui tendit un plateau où il prit une carte.

« Miss Gwendda Guildford... de Sacramento », lut le docteur. Après avoir réfléchi un instant, il fit introduire la visiteuse qui s'arrêta un moment sur le pas de la porte. Elle avait la grâce et la sveltesse d'une enfant et son visage, dans la pénombre, semblait annoncer une extrême jeunesse. Mais lorsque le docteur eut allumé le grand lustre, il s'aperçut que la jeune fille devait être plus âgée qu'il ne l'avait pensé tout d'abord ; le contour des lèvres était ferme, les yeux qui fixaient ceux du docteur exprimaient de la décision et de l'énergie.

– Veuillez vous asseoir, miss Gwendda... vous venez sans doute d'arriver à Londres ?"

Qu'est devenu Oscar Trevors ? Plus personne n'a de ses nouvelles : est-il mort ? ou fou quelque part ? Il a disparu. Mais sa nièce Gwendda reçoit une inquiétante lettre codée de sa part. Elle traverse l'Océan pour aller à Londres d'où a été postée la lettre...

S'identifier pour envoyer des commentaires.