Villes de Flandre et d’Artois, (900-1500)
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Histoire et civilisations
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Villes de Flandre et d’Artois

(900-1500)

Presses Universitaires du Septentrion

Histoire et civilisations

AideEAN13 : 9782757422212
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
11.99

Dans l'Europe du moyen âge la Flandre fut, avec l'Italie, la région la mieux urbanisée. Jusqu'ici elle a été étudiée exclusivement par des historiens belges. Ceux-ci ont privilégié les trois grandes villes flamingantes, Ypres, Bruges, Gand surtout. En fait et en droit il y avait sept bonnes villes de Flandre, dont Lille et Douai, Arras et Saint-Omer. On les a ici toutes considérées, et aussi les moyennes et petites villes, souvent si intéressantes. La première partie commence vers 900, date présumée de la naissance des villes. Après 1200 la partie sud de la Flandre, ou Artois, ayant été annexée par le roi, il convient de parler des villes flamandes et artésiennes, mais à tous les égards Arras et Saint-Omer restèrent des « villes flamandes ».

S'identifier pour envoyer des commentaires.