Noces de feu à Plouzané, Léa Mattei, gendarme et détective - Tome 11
Éditeur
Éditions Alain Bargain
Date de publication
Collection
Léa Mattei, gendarme et détective
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Noces de feu à Plouzané

Léa Mattei, gendarme et détective - Tome 11

Éditions Alain Bargain

Léa Mattei, gendarme et détective

AideEAN13 : 9782355506390
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
6.99

Autre version disponible

**Slalomant entre les véhicules incendiés et les préparatifs du mariage de son
ex, la détective Léa Mattéi part en filature dans les rues de Brest !**

Qui voulait la mort de Simon Gallais, l'avocat pénaliste brestois ? Cet homme
apparemment sans histoire s'est retrouvé carbonisé dans le coffre d'un
véhicule un soir d'hiver. La détective Léa Mattéi, embauchée par la veuve de
la victime, va s'atteler à résoudre ce casse-tête d'autant plus mystérieux
qu'un second meurtre aura lieu quelques jours plus tard sur le même modus
operandi. Elle fait au même moment la connaissance de Gloria, nouvellement
arrivée en ville et fille du très rigide procureur Treguer. La juriste,
franco-américaine, se retrouve dans une situation délicate. Est-elle liée au
meurtre de l'avocat ? Quant à la dernière maitresse de la victime, miss Brest,
est-elle en danger ? Roses noires et retournements de situation vont
compliquer l'enquête de Léa pendant que son ex-compagnon, le commandant de
gendarmerie Marc Guillerm prépare son mariage. Des noces de feu au phare du
Petit Minou.

**Les confessions et les indices collectés la mèneront-ils vers le coupable
?**

EXTRAIT

L’heure de reprendre le bus avec Gloria approchait. Celle-ci lui fit un léger
sourire à son approche mais pas plus. Comme la précédente fois, Léa se
positionna en décalé de la jeune juriste et attendit. Deux stations plus loin,
elle vit Gloria s’agiter et pâlir. Léa comprit que c’était l’homme qu’elle
recherchait qui venait de monter. Gloria l’avait bien décrit et Léa n’eut
aucune peine à le reconnaître. Il cherchait une place des yeux. Hélas pour
lui, une femme lui grilla celle qui restait en face de Gloria. Le bus était
bondé et il était difficile de l’aborder au milieu des passagers. Léa sortit
discrètement son IPhone, le mit en position selfie et l’orienta pour capter
l’homme dans l’écran. Elle appuya sur le déclencheur en espérant obtenir au
moins un cliché net.

Gloria n’osait pas lever les yeux. Malgré tout elle ne put résister à la
tentation de lui jeter un coup d’œil et croisa son regard. Elle vit qu’il la
reconnaissait et il lui sembla qu’il lui faisait un infime signe à mi-chemin
entre un petit sourire et un signe de tête. Ses joues s’enflammèrent ! Elle se
sentait coincée. Incapable de l’aborder. Elle n’eut pas le temps d’y réfléchir
plus longtemps. Il s’apprêtait à sortir à la prochaine station. Léa lui fit
signe de ne pas bouger et sortit derrière lui. Visiblement c’était un passager
imprévisible. Il ne descendait jamais au même endroit. Ce qui était certain
c’est qu’il ne flânait pas. Léa voyait s’agiter le cartable qu’il portait à la
main et il avançait à grands pas.

À PROPOS DE L'AUTEURE

Née à Cherbourg, **Martine Le Pensec** vit à Toulon où elle travaille dans le
secteur public. Mère de quatre filles, d’origine bretonne et normande, elle
puise son inspiration dans l’Ouest et le domaine médical dans lequel elle a
travaillé plusieurs années. Elle signe, avec _Alerte rouge à Brest_ , son
neuvième roman policier.

S'identifier pour envoyer des commentaires.