A travers la Sibérie, Par la route de la malle-poste
Éditeur
Olizane
Date de publication
Collection
OBJECTIF TERRE
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

A travers la Sibérie

Par la route de la malle-poste

Olizane

Objectif Terre

AideEAN13 : 9782880864736
  • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
10.99

Charles WENYON, médecin et missionnaire anglais, se rend en 1893 de Chine en Angleterre, à une époque où la construction du Transsibérien n'en est qu'à ses débuts. Il est l'un des derniers voyageurs européens à parcourir la route de la côte du Pacifique aux montagnes de l'Oural sur les traces de la malle-poste, c'est-à-dire tantôt en tarantass, tantôt en bateau à vapeur. Son périple de plus de trois mois lui laisse tout loisir de contempler les merveilleux paysages de la Sibérie sauvage. Mais c'est lors des haltes dans les villes ou les villages traversés, au cours des trajets entre les relais de poste ou à bord des bateaux à vapeur qu'il fera les rencontres les plus insolites. Observateur perspicace, d'une curiosité toujours en éveil, il rapporte ce qu'il a vu et entendu en nous faisant partager ses propres impressions et sentiments face à cette nature grandiose et à ces populations souvent si différentes de lui. A son expérience personnelle, aspect le plus passionnant de ce récit, il ajoute des informations intéressantes sur les coutumes, l'histoire ou les religions des diverses peuplades sibériennes rencontrées en cours de route. Charles WENYON naît le 29 septembre 1848 en Angleterre, dans le Staffordshire. Pasteur méthodiste à 23 ans, il commence en même temps des études de médecine en Irlande, puis à Edimbourg. Diplômé de médecine et de chirurgie, il part en 1880, avec femme et enfants, pour la Chine, comme missionaire médical, afin de fonder à Fatshan, près de Canton, un hôpital qu'il dirigera pendant dix-sept ans, au cours d'une période troublée, marquée dans cette province par des événements souvent sanglants, auxquels il saura faire face avec beaucoup d'énergie et d'efficacité. Il revient en Grande-Bretagne en 1897, et meurt en Suisse en 1924.

S'identifier pour envoyer des commentaires.